Clicky

Prise en main du Lumia 930

Le Lumia 930 a été présenté l’année dernière, à l’occasion de la dernière Build de Microsoft. Forcément, il n’est pas tout jeune mais je n’avais jamais eu l’occasion de le prendre en main et il fallait bien rattraper le coup. La bonne nouvelle, c’est qu’il m’accompagne depuis vingt-quatre heures et le moment est donc venu de dresser un rapide bilan de l’opération. En texte, et en vidéo.

Si vous êtes passés dans le coin récemment, alors vous savez sans doute qu’un Lumia 830 m’a été livré par erreur la semaine dernière. Si vous voulez comparer les deux, je vous invite à commencer par aller lire cet article pour avoir mes premières impressions à son sujet.

Lumia 930 : photo 1

Le Lumia 930 est assez massif, mais il tient bien en main.

Ah et vous aurez évidemment droit à un test plus complet dans les jours ou dans les semaines qui viennent. Comme d’habitude.

Caractéristiques Techniques

Vous n’avez peut-être plus la fiche technique du Lumia 930 en tête et le mieux c’est donc de commencer par rappeler brièvement ses caractéristiques. Pour rappel, et pour ceux qui ne connaissent pas bien l’offre de Microsoft, sachez qu’il se positionne sur le haut de gamme.

Il propose donc :

  • Un écran TrueColor de 5 pouces.
  • Définition en Full HD (1920×1080), densité de pixels de 441 ppp.
  • Verre Corning Gorilla Glass 3.
  • Processeur Snapdragon 800 cadencé à 2,2 GHz.
  • 2 Go de mémoire vive.
  • 32 Go de stockage (non extensible).
  • Capteur de 20 millions de pixels (1/2.5″).
  • Optique grand-angle 26 mm f/2.4.
  • Caméra frontale de 1,2 millions de pixels.
  • Optique grand-angle f/2.4.
  • WiFi b/g/n/ac, Bluetooth 4.0, NFC, Nano SIM, Micro USB 2.0.
  • 4G de catégorie 4.
  • Batterie de 2 420 mAh.
  • Chargement sans fil intégré (Qi).
  • Dimensions : 137 x 71 x 9,8 mm.
  • Poids : 167 grammes.
  • Prix : 389,90 euros sans forfait.

Le seul défaut notable ici, c’est donc l’absence d’un port micro SD. C’est d’autant plus triste qu’on en trouve un sur le Lumia 830. Heureusement que Microsoft est parti sur 32 Go de mémoire interne.

Autre point important, l’écran du téléphone n’est malheureusement pas compatible avec la technologie Glance. Ce n’est d’ailleurs pas une limitation logicielle, mais technique. Il ne pourra donc pas afficher des informations lorsqu’il sera en veille et c’est vraiment dommage.

Rien à dire sur le reste pour le moment.

Lumia 930 : photo 2

Cette fois, le port micro USB est placé sur la tranche inférieure.

Lumia 930 : photo 3

Le modèle orange ne passe pas inaperçu.

Lumia 930 : photo 4

La prise casque est sur la tranche supérieure, à côté de la trappe donnant accès à la carte micro SIM.

Design & Ergonomie

Le Lumia 930 ressemble énormément au 830. Comme lui, il est doté d’un châssis en aluminium et d’une coque en polycarbonate colorée. Il n’y a rien à dire sur les finitions, elles sont exemplaires. Gros coup de coeur pour la vitre de l’écran, d’ailleurs.

Elle est légèrement bombée et elle est du coup très douce au toucher.

Il faut bien se le mettre en tête mais le terminal n’est pas un poids plume et il pèse plus lourd que la plupart de ses concurrents. Il tient donc bien en main et il est un peu plus épais que le Lumia 830. En contrepartie, Microsoft a fait en sorte de réduire la taille des bordures encadrant son écran et il est du coup plus compact que ce dernier alors qu’il embarque un écran de la même taille.

La coque n’est pas amovible, bien sûr, pas plus que la batterie.

L’ergonomie générale rappelle beaucoup celle du 830. Sous l’écran, nous allons ainsi retrouver trois boutons sensitifs qui nous permettront de revenir à l’écran précédent, d’afficher l’écran d’accueil ou d’accéder à la recherche. Ils nous donneront aussi la main sur le multitâche et sur Cortana.

Tous les boutons physiques sont regroupés sur la tranche droite. De haut en bas, on va trouver les deux boutons dévolus au contrôle du volume (qui ne sont pas super accessibles), le bouton de mise sous tension et le déclencheur.

La prise casque se trouve toujours sur la tranche supérieure, non loin de la trappe permettant d’accéder au port micro SIM. Pas besoin d’une tête d’épingle pour ouvrir la trappe, d’ailleurs, vos ongles suffiront car Microsoft a prévu une encoche spéciale. Sinon, eh bien le port micro USB est placé de l’autre côté.

Le Lumia 930 est un très bel objet, et il ne passe pas inaperçu avec sa coque orange vif. Notez d’ailleurs qu’il se décline en trois autres coloris et il est ainsi possible de le trouver en vert, en blanc ou en noir.

Lumia 930 : photo 5

La tranche droite est bien fournie.

Lumia 930 : photo 6

Le déclencheur est caché sous mon pouce.

Lumia 930 : photo 7

De gauche à droite : les boutons dévolus au contrôle du volume, le bouton de mise sous tensions et le déclencheur.

Premières Impressions

Se faire une idée d’un produit en quelques heures n’est pas chose facile mais bon, ça fait aussi parti de l’exercice.

Je crois que la première chose qui m’a frappé, c’est la ressemblance entre le Lumia 930 et le Lumia 830. Ils sont vraiment très proches l’un de l’autre et il faut les regarder attentivement pour trouver des différences. Au niveau des finitions, en tout cas, il n’y a rien à dire et ils mettent tous les deux la barre très haut.

Pour le moment, il n’y a que deux choses qui m’ont déçu : l’absence d’un port micro SD et le fait que son écran ne soit pas compatible avec Glance. L’autonomie a aussi l’air d’être un peu moins bonne que sur le Lumia 830 mais cela vient peut-être du modèle qui m’a été prêté puisque ce dernier a pas mal bourlingué ces derniers mois.

Après, ce qui m’a vraiment bluffé, c’est la qualité et la définition de son écran. Il est vraiment magnifique. Je le mets même au même niveau que le Xperia Z3 qui reste de mon point de vue une référence en la matière.

Et puis, il y a l’assistant de migration. Je me suis connecté à mon compte Microsoft après avoir allumé le téléphone et il s’est chargé de récupérer tout mon environnement à partir du nuage. Mes applications, bien sûr, mais aussi mes fonds d’écran et la disposition de mes tuiles sur l’écran d’accueil.

Android propose aussi la même chose, mais uniquement pour les applications et là, c’est quand même très agréable de ne pas avoir besoin de disposer à nouveau les tuiles à notre convenance.