Prise en main du Moto G (2015)

Motorola a tenu une conférence de presse spéciale cette après-midi pour présenter ses dernières nouveautés. Le constructeur nous a notamment gratifié d’une nouvelle version du Moto G et il a eu la gentillesse de me faire parvenir un exemplaire ce matin par coursier. Voici mes premières impressions à son sujet.

En réalité, la firme a été plus loin puisqu’elle a convié une dizaine de blogueurs et de journalistes la semaine dernière pour leur présenter ses trois nouveaux terminaux : le Moto X Play, le Moto X Style et le Moto G.

Moto G 2015 : photo 1

La boite du Moto G (2015) va droit à l’essentiel.

Inutile de le préciser, mais nous n’avons pas eu le droit d’en parler avant aujourd’hui. Et en même temps, le contraire aurait été étonnant.

Quoi qu’il en soit, cet article va vous permettre d’en apprendre un peu plus sur le Moto G et vous aurez même droit à quelques photos et à une vidéo présentant le terminal et ses principales particularités. Un article plus complet sera publié dans une dizaine de jours environ.

Caractéristiques Techniques

Je pense que vous commencez à connaître la chanson maintenant. Avant d’aller plus loin, on va commencer par rappeler rapidement les caractéristiques techniques de la bête.

Le Moto G (2015) embarque un écran de 5 pouces capable d’afficher une définition de type HD 720p, et donc du 1280×720. Il est animé par un processeur Snapdragon 410 cadencé à 1,4 GHz, avec 1 Go ou 2 Go de mémoire vive suivant les versions. Même chose pour l’espace de stockage qui oscillera entre 8 Go et 16 Go.

Il sera bien évidemment possible de l’étendre par le biais d’une carte micro SD. Attention cependant car il ne pourra pas accepter des cartes de plus de 32 Go.

En marge, il faudra aussi compter sur un capteur de 13 millions de pixels accompagné d’un flash double ton et sur une caméra frontale de 5 millions de pixels. La batterie, pour sa part, atteindra une capacité de 2 470 mAh. S’ajoutent à la liste le WiFi, le Bluetooth et la 4G.

Le terminal est assez compact (142,1 x 72,4 x 6,1/11,6 mm) pour un poids ne dépassant pas les 155 grammes sur la balance. Il sera livré avec Lollipop 5.1 et il sera disponible dès demain avec un prix de départ fixé à 199 euros.

Moto G 2015 : photo 2

Le nouveau Moto G et ses accessoires.

Moto G 2015 : photo 3

Le Moto G et son kit mains libres.

Packaging, Design & Ergonomie

Le Moto G (2015) ressemble beaucoup au modèle précédent. On retrouve les mêmes lignes, mais quelques détails ont changé.

Le constructeur a ainsi placé deux grilles à l’avant, au dessus et en dessous de l’écran. Elles dissimulent le haut parleur et le microphone. A l’arrière, une languette métallique regroupe le module photo, son flash deux tons et le logo de la marque.

Ce n’est pas vraiment une surprise compte tenu de son positionnement mais le terminal est pourvu d’une coque en plastique. L’arrière sera d’ailleurs amovible et il sera ainsi possible de changer de coque à la volée.

Envie d’aller plus loin ? Pas de problème, le nouveau Moto G sera aussi intégré au Moto Maker. Là, vous pourrez changer la couleur de la façade, du cadre, de la languette et de la coque. Entre autres choses.

Pas mal, mais ce n’est pas encore terminé. Motorola a effectivement opté pour une certification IPX7. Cela veut dire que vous pourrez emmener le téléphone avec vous sous la douche ou à la piscine.

Cela n’a l’air de rien mais c’est le premier terminal de sa catégorie à profiter d’un traitement de ce type.

Pas grand chose à dire au niveau de l’ergonomie en revanche. Elle est assez traditionnelle et les trois boutons physiques sont ainsi placés sur la tranche droite. Bon point, Motorola a appliqué une texture différente sur le bouton de mise sous tension pour qu’on puisse le repérer plus facilement.

Le connecteur micro USB est placé sur la tranche inférieure, soit à l’exacte opposée de la prise casque.

Le Moto G (2015) est dépourvu de trappes. Les ports pour la carte SIM et pour la carte micro SD se trouvent sous la coque.

Moto G 2015 : photo 5

La languette métallique fait office de signature et vous les retrouverez sur tous les nouveaux terminaux du constructeur.

Moto G 2015 : photo 4

Motorola a placé deux grilles sur la façade de son terminal.

Premières Impressions

Le terminal n’est pas vilain à regarder, et ce même dans sa version basique noire. J’aime beaucoup l’idée de pouvoir changer de coque à la volée.

De mon point de vue, le plus bel atout de ce nouveau Moto G, c’est bien évidemment son traitement IPX7. Le constructeur marque des points pour le coup, d’autant qu’il est le seul à le proposer sur cette gamme de prix. Il ne faut pas perdre de vue qu’on parle ici d’un terminal positionné sur le milieu de gamme.

J’ai eu l’occasion de prendre quelques photos avec le téléphone et il a l’air de bien s’en sortir. Côté vidéo, il faudra malheureusement se passer d’un stabilisateur optique. Sinon, la mise au point est très rapide et il en va de même pour le déclencheur.

Et la plateforme alors ? Là, c’est simple, il faudra attendre mon test pour savoir ce que les outils développés par Motorola ont dans le ventre.