Prise en main du NAS Western Digital My Cloud EX4100

Western Digital a présenté au début du mois de mars de nouveaux NAS pensés pour les professionnels et les entreprises. La marque a eu l’extrême gentillesse de me confier un de ses appareils en test pendant quelques semaines. Lequel ? Le My Cloud EX4100, avec quatre baies occupées par des disques WD RED de 6 To chacun, pour un total de… hem… 24 To ! Pas mal, non ?

Comme souvent, ce test sera découpé en deux parties. Cette prise en main va vous présenter l’appareil, sa fiche technique et ses spécificités, avec une vidéo de déballage en prime. Le vrai test, lui, sera publié dans quelques semaines et il passera en revue toutes les particularités du NAS, avec un focus sur ses débits et ses applications bien entendu.

WD MyCloud EX4100 : photo 1

La boite du My Cloud EX4100.

En attendant, si vous avez des questions, vous connaissez la chanson : laissez un commentaire à la suite de l’article.

Caractéristiques Techniques

Le My Cloud EX4100 a été pensé pour s’intégrer dans tous les environnements et il sera parfaitement capable de faire office de petit serveur autonome. Western Digital l’a d’ailleurs pourvu d’une fiche technique très intéressante, avec :

  • Un écran LCD de deux lignes (16 caractères).
  • Un processeur Marvell ARMADA 388 double coeur @1,6 GHz.
  • 2 Go de mémoire vive en DDR3.
  • 4 baies de disque dur 3,5″.
  • JBOD, RAID 0, RAID 1, RAID 5, RAID 10.
  • EXT2, EXT3, EXT4, HFS+J, FAT, FAT32, NTFS.
  • 2 ports Gigabit, 2 ports d’alimentation, 2 ports USB 3.0.

Il est aussi compatible avec Windows XP, Windows Vista, Windows 7, Windows 8.x, OS X et il sera capable de streamer des médias sur tous les appareils compatibles DLNA/UPnP. Je ne vais pas faire la liste de tous les protocoles supportés mais sachez tout de même que le NAS n’aura aucun mal à trouver sa place dans un réseau d’entreprise, d’autant qu’il pourra parfaitement s’inscrire dans un Active Directory.

Ah, et le chiffrement AES 256 bits est aussi de la partie.

Je rentrerai davantage dans les détails dans mon test mais le NAS est livré avec plusieurs applications pré-installées : aMule, Icecast, phpBB, Joomla!, SqueezeCenter, phpMyAdmin, WordPress et Transmission. Il peut aussi accepter des outils tiers mais je n’ai pas encore eu le temps de creuser.

WD MyCloud EX4100 : photo 2

Les accessoires du NAS.

WD MyCloud EX4100 : photo 3

Le NAS. Il est beau, non ?

Packaging, Design & Ergonomie

La boite du My Cloud EX4100 est à l’image du NAS : imposante. Pas mal de visuels sur les côtés, avec une mise en valeur des caractéristiques techniques et des spécificités de l’appareil. La routine, en somme.

A l’intérieur et en dehors du EX4100, on va trouver les câbles d’alimentation, un guide de mise en route rapide et un câble Ethernet. Pas de disque ? Ca dépend des packs. Il y en a quatre au catalogue de Western Digital : 0 To, 8 To, 16 To, 24 To.

Côté prix, comptez entre 469 euros et 1 869 euros pour le plus gros pack.

Le NAS est plutôt grand, mais pas autant qu’on pourrait le croire. Western Digital a fait en sorte de le rendre aussi compact que possible. C’est une bonne nouvelle pour les indépendants qui travaillent de chez eux, et qui manquent souvent de place.

La marque a opté pour une robe sombre et mate, avec un plastique brillant sur la façade. L’écran est invisible lorsque l’appareil est éteint mais il se trouve à gauche des deux boutons. Sans être immense, il vous permettra de lire confortablement toutes les informations affichées, comme l’adresse IP du serveur ou encore la température des disques.

Les quatre baies sont placées un peu plus bas. WD n’a pas intégré de verrous et il est donc impossible de bloquer leur ouverture. Dommage. Bon point en revanche, les disques ne sont pas montés sur des rails. Vous n’aurez donc pas besoin de jouer du tournevis pour les changer et le gain de temps n’est pas négligeable.

Sinon, sachez qu’une LED est présente sous chaque baie pour nous permettre de vérifier si tout va bien.

Sur la gauche, on va trouver le bouton de mise sous tension et un port USB 3.0 surmonté d’un autre bouton. Il nous permettra de copier le contenu d’une clé en un instant. C’est vraiment très pratique.

En dehors de ça, toute la connectique se trouve à l’arrière du boitier. Avec deux ports USB 3.0, deux prises Gigabit Ethernet et deux prises d’alimentation. Pas de sortie HDMI en revanche et cela n’a rien d’étonnant car cet appareil n’a pas été pensé pour trouver sa place à côté de votre télévision.

Ce qui ne veut évidemment pas dire que vous ne pourrez pas l’utiliser pour monter un media center.

WD MyCloud EX4100 : photo 5

Le postérieur du NAS. Enorme ce ventilo. Oui, mais il est très silencieux.

WD MyCloud EX4100 : photo 4

Premières Impressions

L’offre est solide, c’est un fait, mais ce n’est évidemment pas en déballant un NAS que l’on peut se faire une réelle idée de ses fonctions et de ses performances.

En revanche, je peux vous dire au moins deux choses sur le My Cloud EX4100.

La première, c’est qu’il est extrêmement silencieux. Son ventilateur est énorme, certes, mais il ne fait pas autant de bruit que je le craignais et il faut vraiment pousser la bête dans ses derniers retranchements pour l’entendre. C’est un point important à mes yeux et il faut croire que ça l’est aussi pour Western Digital.

Tant mieux.

Bon, et la seconde alors ? J’ai été très surpris par la simplicité de sa mise en oeuvre. Après l’avoir branché à la box et à une prise secteur (ou un onduleur), il suffit de l’allumer pour lancer la configuration automatique. Ensuite, nous n’aurons plus qu’à nous coller sur un terminal situé dans le même réseau et à taper une adresse spéciale dans le navigateur pour accéder à l’assistant de configuration.

Et là, pas besoin de se casser la tête. Il suffit effectivement de créer son compte WD et il s’occupera du reste. Il nous renverra ensuite vers son tableau de bord et nous pourrons alors installer nos applications, configurer nos accès et faire finalement tout ce qu’il est possible de faire avec un NAS professionnel.

Voilà pour cette prise en main. On termine avec la vidéo qui va bien.