Clicky

Prise en main du Oppo Find X

Oppo a créé la surprise cet été en dévoilant un téléphone presque entièrement borderless, le fameux Find X. Gearbest vient de m’en envoyer un exemplaire et on va donc attaquer avec cette prise en main.

Oppo est une marque très connue en Chine et dans les autres pays asiatiques, mais un peu moins en Europe ou même en France. Le constructeur est cependant bien décidé à changer cet état de fait et il a ainsi annoncé son arrivée dans l’hexagone quelques semaines avant l’été.

Oppo Find X : image 1

Il ne s’est d’ailleurs pas contenté d’annoncer son arrivée puisqu’il a aussi présenté un nouvel appareil positionné sur le haut de gamme, un appareil sur lequel nous allons précisément nous pencher ici.

Packaging & Accessoires

L’Oppo Find X est livré dans une très jolie boîte jaune et bleue. Cette dernière ne comporte aucun visuel, mais elle laisse tout de même apparaître le nom du terminal, en lettres dorées. À l’arrière, on trouve quelques informations supplémentaires comme le coloris de l’appareil ou encore sa mémoire vive et sa capacité de stockage.

En ce qui me concerne, Gearbest m’a fait parvenir la version équipée de 8 Go de RAM et de 128 Go de stockage, en coloris bordeaux.

Pour ouvrir la boîte, il suffira de tirer sur la languette de la partie jaune. On se trouvera alors face à un logo doré orné du nom de l’appareil.

Le capot supérieur est en réalité une boîte, une boîte contenant la documentation du téléphone, une coque en plastique et un adaptateur permettant de brancher un casque sur la prise USB Type-C. Le Find X est en effet dépourvu de prise de ce genre.

Les autres accessoires se trouvent dans la trappe située sous le terminal. Ici, nous trouverons notamment un bloc secteur, un kit mains libres et un câble de synchronisation. L’offre est plutôt complète et Oppo a finalement su se montrer extrêmement généreux.

Oppo Find X : image 2 Oppo Find X : image 3 Oppo Find X : image 4

Design & Ergonomie

Le Find X ne fait aucun compromis sur les matériaux. Le terminal est en effet doté d’une belle coque en verre renforcée par un châssis en métal. Les deux plaques en verre sont légèrement incurvées afin d’offrir la meilleure préhension possible et le téléphone est très agréable en main en dehors de son poids.

Le bougre n’est en effet pas un poids plume et il sera difficile à oublier une fois glissé dans notre poche.

Ce poids s’explique en partie par le mécanisme mis en place pour animer la partie haute de sa coque. Afin d’être en mesure de proposer un téléphone vraiment borderless, Oppo a en effet placé le module photo arrière et les caméras frontales dans une pièce mobile directement intégrée au châssis du téléphone.

Pour l’animer, le constructeur a été obligé de procéder à quelques ajustements et d’intégrer un mécanisme animé par un moteur.

Ce n’est cependant pas la seule particularité du téléphone puisque ce dernier est également dépourvu de lecteur d’empreintes. Le processus d’identification s’appuiera ainsi entièrement sur la reconnaissance faciale. Oppo a cependant bien fait les choses et il a ainsi intégré à son téléphone une caméra frontale de 25 millions de pixels et un capteur biométrique afin d’éviter que son système ne se laisse berner par de simples photos.

Mais n’allons pas trop vite en besogne et revenons plutôt à cet écran.

Lors de la présentation du terminal, Oppo a indiqué que la dalle du Find X s’étendait sur 92 % de la surface du téléphone. Dans les faits, c’est vraiment très impressionnant. Certes, il reste une fine bordure autour de la dalle, mais le résultat est franchement bluffant et ça fait du bien d’avoir en main un téléphone borderless dénué d’encoche et de menton.

Là, vous vous demandez sans doute comment ça se passe pour la photo et l’identification. Je n’ai pas beaucoup de recul pour le moment, mais je peux au moins vous dire que le moteur utilisé pour animer la partie mobile de la coque est à la fois rapide et discret.

Les capteurs apparaissent en effet en moins d’une seconde et on entend juste un ronronnement presque imperceptible lorsque le moteur s’active. Oppo semble donc avoir fait du très bon travail.

Le reste de l’ergonomie est assez classique. Les boutons du volume se trouvent sur la tranche gauche et le bouton de mise sous tension est placé de l’autre côté, sur la tranche droite.

Le connecteur est placé pour sa part sur la tranche inférieure, entre la grille du haut-parleur et la… petite trappe d’accès aux cartes.

L’emplacement de cette dernière peut surprendre, mais Oppo n’a pas de l’avoir beaucoup de choix au niveau de l’agencement des composants du terminal. D’ailleurs, il faut noter que le constructeur a opté pour une formule assez étrange puisque la trappe comporte deux emplacements… situés de chaque côté.

Oppo Find X : image 7 Oppo Find X : image 6 Oppo Find X : image 5

Premières Impressions

Pendant très longtemps, les constructeurs chinois se sont contentés de suivre ou même parfois de copier leurs homologues américains, coréens, japonais ou même taiwanais, mais le marché a beaucoup changé durant ces cinq dernières années.

Huawei occupe désormais la seconde place du podium et Xiaomi marche du tonnerre sur les marchés asiatiques et européens. Oppo et Vivo, de leur côté, ne sont pas en reste et ces deux constructeurs ont ainsi prouvé leur capacité d’innovation à maintes reprises par le passé.

Le Find X s’inscrit pleinement dans cette dynamique et il suffit de le prendre en main pendant quelques minutes pour le réaliser. Le terminal est objectivement superbe et ce magnifique écran borderless le rend totalement unique en son genre.

Est-ce que c’est suffisant pour justifier un prix de vente aussi élevé ? C’est la question que je me pose, mais il faudra attendre mon test pour avoir un début de réponse. En attendant, si le cœur vous en dit, vous pouvez acheter l’appareil chez Gearbest.

Oppo Find X : image 9 Oppo Find X : image 8

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.