Clicky

Prise en main du Pixel 3 XL

Google m’a fait parvenir un Pixel 3 XL avec quelques semaines d’avance. En attendant mon test, voici une première prise en main du terminal… et de sa station de charge Pixel Stand.

À moins d’avoir passé ces dernières années dans une caverne située au beau milieu de l’Himalaya, alors vous savez sans doute que le Pixel 2 et le Pixel 2 XL n’étaient pas sortis en France. Contre toute attente, le géant américain a décidé de ne pas répéter la même erreur cette année.

Prise en main Pixel 3 XL : image 1

Le Pixel 3 et le Pixel 3 XL vont en effet arriver dans l’hexagone le 2 novembre prochain. Google m’a cependant proposé de tester le plus grand de ses téléphones avec un peu d’avance et autant dire que je n’ai pas mis longtemps avant d’accepter la proposition.

Cet article et la vidéo qui l’accompagne feront office de mise en bouche. Ils se focaliseront sur le packaging et les accessoires du terminal, mais aussi sur son design et son ergonomie. On profitera en plus de l’occasion pour introduire le Pixel Stand puisque l’entreprise a eu l’extrême gentillesse de glisser un exemplaire de l’accessoire dans mon colis.

Packaging & Accessoires

Le Pixel 3 XL est livré dans une belle boîte blanche aux lignes minimalistes. Toutefois et contrairement à bon nombre de produits concurrents, Google n’a pas été avare de visuels. L’appareil est ainsi présenté de dos sur le capot supérieur de la boîte et de profil sur le côté.

Aucune mention n’est faite de la fiche technique du terminal. Sachez simplement que cette dernière le positionne sur le haut de gamme. Écran OLED de 6,3 pouces, Snapdragon 845, 4 Go de RAM, Google n’a pas lésiné sur l’offre. L’espace de stockage, lui, se décline en deux versions : 64 ou 128 Go. C’est le premier modèle qui m’a été envoyé.

En ouvrant la boîte, on tombe directement sur l’appareil, placé de dos. Si vous avez regardé ma vidéo précédente sur le sujet, alors vous savez sans doute que les Pixel 3 se déclinent en noir, en rose-pas-vraiment-rose et en blanc. Google m’a envoyé la version blanche et elle a l’air totalement démente.

Les accessoires se trouvent en dessous, dans deux compartiments différents. Celui du haut regroupe la notice, l’épingle utilisée pour l’accès aux cartes et un autocollant aux couleurs de Google. En dessous, on trouve une autre boîte renfermant le kit mains libres, pourvu d’un connecteur USB Type-C.

Google a placé d’autres accessoires en dessous. Plus précisément le câble de synchro et deux adaptateurs. Le premier sera utilisé pour le transfert de données, le second pour brancher un casque ou des écouteurs filaires sur le téléphone.

La dernière boîte renferme le bloc chargeur.

Comme on peut le voir, Google s’est montré plutôt généreux et le Pixel 3 XL s’accompagne ainsi de pas mal d’accessoires.

Prise en main Pixel 3 XL : image 4 Prise en main Pixel 3 XL : image 3 Prise en main Pixel 3 XL : image 2

Design & Ergonomie

Le Pixel 3 XL hérite d’un boîtier en verre renforcé par une armature métallique. Si Google a laissé de côté la plaque bicolore, le dos du terminal propose tout de même deux finitions différentes avec une plaque mate en bas et une plaque brillante en haut. Le résultat est réussi.

L’écran est immense pour sa part, mais il est aussi coupé dans sa partie supérieure par une encoche assez imposante. Sans doute un peu trop, d’autant qu’un menton assez épais se trouve aussi en bas. Le bon côté de la chose, c’est que Google a pu libérer suffisamment de place pour intégrer deux haut-parleurs frontaux.

La dalle, pour sa part, semble être de très bonne qualité. Les contrastes sont marqués et la colorimétrie donne l’impression de tomber plutôt juste.

Il faudra cependant attendre le test pour connaître mon avis définitif sur la question.

Pas de grosse surprise au niveau de l’ergonomie. Tous les boutons physiques sont ainsi regroupés sur le flanc droit, bien rangés les uns sous les autres. Le bouton de mise sous tension est teint en vert et cette touche de couleur donne un peu de peps au terminal. J’aime beaucoup.

Le connecteur USB Type-C est placé sur la tranche inférieure, aux côtés de la trappe d’accès aux cartes. Le Pixel 3 XL pourra accepter une carte Nano SIM et c’est tout.

Il ne sera en effet pas en mesure de lire les cartes micro SD.

Plusieurs YouTubeurs américains ont rapporté une extrême sensibilité de la plaque arrière aux rayures. Le téléphone sort tout juste de sa boîte et je n’ai pas encore suffisamment de recul, mais nous reviendrons sur cette délicate question dans mon test. En attendant, Google a eu la bonne idée d’accompagner le téléphone d’une coque en protection en tissu vraiment très jolie.

Prise en main Pixel 3 XL : image 7 Prise en main Pixel 3 XL : image 6 Prise en main Pixel 3 XL : image 5

Pixel Stand

Le Pixel Stand est lui aussi livré dans une boîte blanche. Google a opté pour la même identité visuelle et on a donc de beaux visuels en façade et sur les côtés.

En ouvrant la boîte, on tombe directement sur l’accessoire. Il verse lui aussi dans le minimalisme et il est ainsi recouvert d’un plastique blanc mat très doux au toucher. L’intérieur de la base est coloré en Orange et elle est assez lourde. Suffisamment pour offrir un bon maintien du téléphone.

Le seul et unique connecteur se trouve sous la station, dans un renfoncement. Google a eu l’intelligence d’opter pour un connecteur au format USB Type-C et de laisser une entaille pour passer le câble.

L’utilisation de l’accessoire est assez simple. Il suffira en effet de poser le Pixel 3 XL dessus pour commencer à le recharger. Toutefois, le produit ne se limite pas à cette seule fonction. Une fois en place, le terminal se transformera en un véritable assistant-domestique et il sera par exemple capable d’afficher des informations pertinentes contextualisées ou même de faire office de réveil matin.

Nous reviendrons bien entendu sur toutes ces fonctions dans mon test.

Prise en main Pixel 3 XL : image 10 Prise en main Pixel 3 XL : image 9 Prise en main Pixel 3 XL : image 8

Premières Impressions

Le Pixel 3 XL est doté de finitions proprement irréprochables. Le téléphone est à la fois très léger et très agréable en main en dépit de sa belle diagonale. Les deux finitions de la plaque arrière et son bouton d’alimentation coloré en font également un produit un peu à part et contribuent à son identité visuelle. C’est assurément une bonne chose.

La seule chose qui coince, pour le moment, c’est cette fameuse encoche. Elle est en effet très imposante. Elle l’est même sans doute un peu trop. Quitte à choisir, il m’aurait été plus judicieux d’opter pour deux bandeaux comme ce que propose le Pixel 3.

Maintenant, en dépit de cette encoche, le Pixel 3 XL reste objectivement un beau produit.

Ceci étant, derrière, il faudra aussi parler de son écran, de sa puissance de calcul ou même de son appareil photo. Google nous a en effet promis monts et merveilles durant la présentation et il me tarde de découvrir si le terminal est à la hauteur de ces promesses. Mais pour le savoir, il faudra bien entendu attendre mon test.

Prise en main Pixel 3 XL : image 15 Prise en main Pixel 3 XL : image 14 Prise en main Pixel 3 XL : image 13 Prise en main Pixel 3 XL : image 12 Prise en main Pixel 3 XL : image 11

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.