Prise en main du Samsung Galaxy Note Edge

Samsung a fait pas mal de bruit lors de l’IFA 2014 en septembre dernier. Logique, puisqu’il a profité de l’événement pour lever le voile sur deux nouvelles phablettes. Le Galaxy Note 4, bien sûr, mais aussi une déclinaison assez… atypique. Car en effet, le Galaxy Note Edge ne ressemble à aucun autre terminal. Et pour cause, puisque son écran poursuit sa course sur la bordure droite de l’appareil. Etrange, non ?

Certes, et c’est finalement ce qui m’a donné envie de le tester. Il m’accompagne donc depuis quelques jours maintenant et le moment est venu de partager mes premières impressions avec vous.

Samsung Galaxy Note Edge : image 1

La boite du Note Edge.

Avant toute chose, sachez que cet article n’est qu’une simple prise en main. Un test plus complet sera publié dans les jours qui viennent. Pour le moment, je vais donc me concentrer sur la fiche technique de l’appareil et sur son ergonomie.

Caractéristiques Techniques

Si vous passez régulièrement dans le coin, alors vous connaissez sans doute déjà la chanson. Avant d’aller plus loin, il est important de rappeler les caractéristiques techniques de la bête. Juste histoire de nous rafraichir la mémoire.

Le Galaxy Note Edge embarque donc un écran Super AMOLED de 5,6 pouces capable d’afficher une définition de type QHD, et donc du 2560×1440. La partie placée sur la tranche de l’appareil mesure la même hauteur, avec une largeur de 160 pixels.

Derrière, il faut aussi compter sur un processeur constitué de quatre coeurs cadencés à 2,7 GHz, avec 3 Go de mémoire vive et quelque chose comme 32 Go de stockage. Il est bien évidemment possible d’ajouter une carte micro SD (128 Go max) pour aller encore plus loin, ce qui ne devrait pas surprendre grand monde. Et surtout pas vous, en fait.

La partie photo s’appuie sur un capteur principal de 16 millions de pixels surmonté d’une optique stabilisée. On a aussi droit à une caméra frontale de 3,7 millions de pixels en prime.

Le WiFi 802.11 ac est évidemment de la partie, de même pour le Bluetooth 4.1 et le NFC. Avec une batterie de 3 000 mAh en prime. Aussi étrange que cela puisse paraître, le Note Edge se contente d’un port micro USB 2.0 et il ne supporte pas le DLNA.

Côté prix, il faudra débourser pas moins de 829€ pour en profiter. La technologie a un prix.

Samsung Galaxy Note Edge : image 2

Toujours la boite du Note Edge. Dingue ?

Samsung Galaxy Note Edge : image 3

Une vue des différents accessoires proposés : kit mains libres, chargeur, documentation, etc.

Design & Ergonomie

Le Galaxy Note Edge surprend d’abord par sa taille. Il est effectivement très massif et cette impression est sans doute renforcée par cette fameuse bordure arrondie sur la droite. Elle étend effectivement le champ de vision et le terminal semble du coup plus large qu’il ne l’est réellement.

En réalité, cette bordure a la fâcheuse tendance à casser ses lignes. Il est comme déséquilibré, et un temps d’adaptation est évidemment nécessaire pour se sentir comme chez soi.

Au niveau des matériaux, le Note Edge a droit à un châssis en métal et à une coque en plastique. Il est du coup très léger en main, et il n’aura aucun mal à se faire oublier lorsqu’on le glissera au fond de notre poche. Plutôt positif, donc. Toutefois, Samsung a fait le choix de recouvrir l’arrière de sa coque d’une texture imitant… la peau humaine.

Bon, en vrai, elle est censée rappeler le cuir mais il faut avouer que l’effet est assez perturbant. Bon point en revanche, la coque est totalement amovible et il en va de même pour la batterie. Le constructeur a aussi eu la présence d’esprit de placer le port micro SD dans un dégagement très accessible.

L’ergonomie de l’appareil est bouleversée par la présence de cette bordure tactile. Les deux boutons dévolus au contrôle du volume basculent donc sur la tranche gauche et ils nous tomberont ainsi sous le pouce.

Ce n’est pas forcément une mauvaise chose mais il en va tout autrement pour le bouton de mise sous tension qui se retrouve sur la tranche supérieure, à proximité de la prise casque et du port infra-rouge.

Le connecteur micro USB, pour sa part, est placé sur la tranche inférieure, bien entendu, et donc pas très loin du logement du stylet.

Samsung Galaxy Note Edge : image 4

De face, le Note Edge est un peu déséquilibré avec sa drôle de tranche.

Samsung Galaxy Note Edge : image 5

On reconnait tout de suite la patte du constructeur bien sûr.

Premières Impressions

Je vais être très honnête avec vous. Les derniers produits présentés par Samsung ne m’ont pas convaincu. Pire, je trouve même que la firme s’est trop reposée sur ses acquis dernièrement et il faut croire que ses derniers résultats financiers m’ont donné raison.

Toutefois, il faudrait être aveugle pour ne pas se rendre compte qu’elle est en train de préparer quelque chose. Je pense notamment à toutes les rumeurs qui entourent son prochain vaisseau amiral, et donc le Galaxy S6.

Quel rapport avec le Note Edge ? Je pense qu’il marque un réel tournant. Pour la première fois depuis fort longtemps, Samsung a cherché à donner vie à un téléphone unique et atypique. Un téléphone qui ne ressemble à aucun autre.

A la base, et comme pas mal de monde, je pensais que cet écran replié sur la bordure ne l’appareil n’était qu’une simple démonstration technique. Mais après quelques heures passées en la compagnie du terminal, je n’en suis plus si sûr. Non, parce qu’en fin de compte, elle pourrait bien être plus utile qu’on le pense.

Je termine avec la vidéo que j’ai filmée avant le week-end. J’ai déjà commencé à bucher sur mon test mais il faudra vous montrer patient car je vais être pas mal occupé cette semaine avec les TechDays de Microsoft.