Prise en main du Samsung Galaxy S6

Le Galaxy S6 est disponible à la vente depuis ce matin. Beaucoup de gens vont donc se précipiter chez leur opérateur ou dans leur boutique préférée pour mettre la main dessus. C’est plutôt compréhensible mais si vous voulez en savoir plus avant de passer commande, alors cet article devrait vous intéresser. Il pourrait même vous être utile.

J’en ai parlé hier mais Samsung a organisé mercredi dernier une soirée consacrée à ses deux nouveaux téléphones. J’ai profité de l’occasion pour tourner une vidéo présentant rapidement le S6.

Samsung Galaxy S6 : photo 1

Le Galaxy S6 tenu en main. Imposant, mais pas autant qu’on pourrait le croire.

D’ailleurs, si le sujet vous intéresse, sachez que ma prise en main du S6 Edge se trouve par ici. Et quelque chose me dit que nous n’avons pas fini d’en parler…

Caractéristiques Techniques

Vous connaissez déjà la chanson. Avant d’aller plus loin, nous allons prendre le temps de nous pencher sur la fiche technique du terminal.

Le Galaxy S6 est pourvu d’un écran Super AMOLED de 5,1 pouces capable d’afficher une définition en 2560×1440, pour une densité de pixels de 577 ppp. Il est animé par un processeur octo-coeur Exynos 7 avec 3 Go de mémoire vive derrière.

L’espace de stockage dépend du modèle choisi. Il se décline à la base en trois versions : 32 Go, 64 Go et 128 Go. Attention cependant car elles ne sont pas toutes disponibles en France. Il faut également savoir que le terminal est dépourvu de port micro SD et il ne sera donc pas possible d’étendre sa mémoire.

Samsung a apporté beaucoup de soin à la partie photo. Le S6 est équipé d’un capteur principal de 16 millions de pixels couronné d’une optique stabilisée capable d’ouvrir à f/1.9, avec une caméra frontale de 5 millions de pixels en prime.

Le WiFi 802.11ac répond présent, de même pour le Bluetooth 4.1, le NFC et la 4G. Sachez enfin que le téléphone intègre une batterie de 2 550 mAh compatible avec le rechargement sans fil et le rechargement rapide.

Côté prix, il faudra débourser 709 euros pour pouvoir mettre la main dessus. Il n’est pas donné, c’est vrai, mais c’est le positionnement tarifaire habituel.

Samsung Galaxy S6 : photo 2

Le Galaxy S6 de profil. Il est très fin et ce n’est pas qu’une impression.

Design & Ergonomie

Les lignes du Galaxy S6 rappellent celles des modèles précédents, mais les matériaux utilisés dans sa conception n’ont absolument rien à voir avec ceux du S5, du S4 et de tous les modèles précédents.

Samsung a effectivement mis la barre très haut de ce côté là. Il a opté pour un châssis métallique maintenant deux plaques en verre trempé. Des plaques traitées au Gorilla Glass 4 afin d’améliorer leur résistance aux chocs, aux chutes et aux rayures.

Le verre et les traces de doigts font rarement bon ménage, en revanche. Et le Galaxy S6 ne déroge pas à la règle. Le phénomène est cependant moins voyant sur les modèles blanc et or.

Si vous ne le supportez pas, vous pourrez aussi investir dans des films protecteur.

L’ergonomie du téléphone est proche de celle du S6 Edge. Le bouton de mise sous tension est placé sur la tranche droite, et les deux boutons dédiés au contrôle du volume se trouvent de l’autre côté.

La prise casque et le port micro USB sont tous les deux sur la tranche inférieure de l’appareil, soit à l’exact opposé de la trappe de la carte Nano SIM. Le terminal embarque aussi un port infra-rouge et il pourra être utilisé comme une télécommande.

On trouve un autre bouton sous l’écran. Il dissimule un lecteur d’empreintes digitales fonctionnant comme celui du S6 Edge. Pas besoin de passer le doigt devant, il suffira de le poser dessus pendant quelques secondes. Le constructeur a aussi placé un bouton sensitif de chaque côté pour ouvrir le multitâche et pour revenir à l’écran précédent.

Le module photo ressort de quelques millimètres mais ce n’est pas vraiment gênant. Il s’accompagne d’un double Flash LED et d’un moniteur de fréquence cardiaque.

Le Galaxy S6 ressemble beaucoup à sa déclinaison mais il n’est pas équipé du même écran. Ici, on est sur un format plus traditionnel mais les finitions n’en restent pas moins exemplaires.

C’est du bon travail et on est vraiment à des années lumières de ce que proposait le S5. Samsung semble bien décidé à montrer les crocs et c’est une excellente nouvelle pour tous les inconditionnels de la marque. Et aussi pour les autres.

Samsung Galaxy S6 : photo 3

Le module photo du Galaxy S6 ressort de quelques millimètres. La faute à la stabilisation optique.

Premières Impressions

Je n’ai passé que quelques minutes en compagnie du Galaxy S6. Le temps de tourner la vidéo que vous trouverez à la fin de l’article. Je peux difficilement juger de son intérêt sur un laps de temps aussi court.

Ceci étant, il est vraiment très proche de sa déclinaison. Du moins en terme de finitions. Et c’est bien le problème parce que ça ne va pas vous faciliter les choses pour faire votre choix.

En tout cas, le S6 et le S6 Edge m’ont très agréablement surpris.

On ne va pas se mentir, les modèles précédents n’avaient rien d’inoubliables et il suffisait de placer le S5 à côté d’un Xperia Z3 ou d’un HTC One M8 pour s’en rendre compte. Le plastique sur du haut de gamme, ce n’est pas un choix judicieux.

Et encore moins depuis que les constructeurs chinois ont cassé les prix.

Mais là, avec ces deux terminaux, le géant sud-coréen revient indiscutablement dans la course. Le S6 et le S6 Edge sont des produits très impressionnants. Ils ne sont pas parfaits, c’est vrai, mais ils n’ont pas à rougir face à leurs concurrents.

Je vais m’arrêter là pour l’instant. Je compte tourner plusieurs focus dans les jours et dans les semaines qui viennent, des focus qui porteront notamment sur l’écran du Galaxy S6 Edge, sur sa puissance de calcul, sur son autonomie ou encore sur ses compétences en matière de capture d’images.

Comme d’habitude, s’il y a des points que vous vouliez que je creuse, les commentaires sont là pour ça.

Samsung Galaxy S6 : photo 4

Les lignes du Galaxy S6 sont plutôt jolies à regarder.