Prise en main du Samsung Galaxy S6 Edge+

Samsung n’a pas pris de vacances cet été et il a ainsi présenté pas moins de deux nouvelles phablettes au mois d’août, dont une équipée d’un magnifique écran incurvé : le Galaxy S6 Edge+. Il est arrivé à la maison la semaine dernière et le moment est donc venu de faire les présentations, avec une petite vidéo et quelques photos en prime.

Comme à l’accoutumée, cette prise en main se concentrera essentiellement sur le déballage du terminal et sur son ergonomie. Un test plus complet sera publié dans quelques semaines et il s’intéressera notamment à son écran, son processeur ou même son capteur photo.

Prise en main Galaxy S6 Edge+ : image 1

La boite du Galaxy S6 Edge+ va droit à l’essentiel.

Si vous voulez être sûr de ne pas passer à côté, le mieux c’est encore de vous abonner à ma chaine YouTube en suivant ce lien.

Caractéristiques Techniques

Avant de passer au vif du sujet, on va commencer par se pencher sur la fiche technique du téléphone histoire de bien remettre les choses dans leur contexte.

Le Samsung Galaxy S6 Edge+ se positionne sur le haut de gamme et cela veut aussi dire qu’il hérite de toutes les dernières technologies de la marque.

Il est ainsi doté d’un écran Super AMOLED de 5,7 pouces capable d’afficher une définition de type QHD, et donc du 2 560 x 1 440. Cela donne une densité de pixels de 518 ppp et c’est plutôt une bonne chose puisque le terminal est compatible avec la dernière version du Gear VR.

Sous le capot, on va trouver un processeur Exynos 7420 cadencé à 2,1 GHz avec 4 Go de mémoire vive en LPDDR4. C’est donc le même processeur que celui du S6 et du S6 Edge mais on gagne un peu de RAM au passage.

L’espace de stockage dépend du modèle choisi mais nous n’avons malheureusement pas l’embarras du choix en France puisqu’il se décline uniquement en 32 Go. Du moins sur le site de Samsung. Inutile de le préciser mais le téléphone est dépourvu de port micro SD.

Samsung a fait de gros efforts sur la partie photo et le Galaxy S6 Edge+ est ainsi équipé d’un capteur de 16 millions de pixels surmonté d’une optique stabilisée capable d’ouvrir à f/1.9. Le téléphone a trôné pendant plusieurs semaines à la tête du classement de DxO Mark avant de se faire voler la vedette par le Xperia Z5 (pris en main ici).

La caméra frontale n’est pas en reste non plus car elle atteint une définition de 5 millions de pixels et son objectif peut aussi ouvrir à f/1.9.

Le terminal est compatible avec les réseaux 4G de catégorie 6 ou de catégorie 9. Le WiFi 802.11 ac MIMO répond aussi à l’appel, de même pour le Bluetooth 4.2 LE et le NFC. Ah, et il est équipé d’une batterie de 3 000 mAh compatible avec le chargement sans fil et la charge rapide.

Reste la question du prix et il faut avouer que le téléphone n’est pas donné puisqu’il faut débourser 799 € pour en profiter, hors subvention opérateur.

Prise en main Galaxy S6 Edge+ : image 4

Jolie bête, non ?

Prise en main Galaxy S6 Edge+ : image 3

Le téléphone avec sa boite.

Prise en main Galaxy S6 Edge+ : image 2

Les accessoires qui accompagnent le terminal.

Packaging, Design & Ergonomie

La boite du Galaxy S6 Edge+ se place dans la droite lignée de celles de tous les derniers terminaux produits par Samsung. Elle est assez compacte (plus que celle du Z5 Premium) et elle est dépourvue de visuel.

Cela ne l’empêche pas de lister les principales caractéristiques de l’appareil à l’arrière.

Lorsqu’on l’ouvre, on tombe tout de suite sur le terminal. Le guide de démarrage rapide est placé en dessous, dans une pochette en plastique. Il suffit de retirer le cache pour trouver les accessoires, bien rangés dans leurs différents logements.

Samsung n’a pas fait les choses à moitié puisque le téléphone est vendu avec un chargeur compatible avec la charge rapide et avec un kit mains libres accompagné de plusieurs embouts d’oreille. Le coréen est plus généreux que Sony sur ce terrain là.

Si vous avez eu un Galaxy S6 Edge entre les mains, alors cette version « plus » ne devrait pas vous surprendre puisqu’elle hérite de ses lignes et de son ergonomie.

Le téléphone met la barre très haut au niveau des matériaux et des finitions. Il se compose ainsi de deux plaques en verre fermement maintenues par un châssis métallique. Les deux côtés sont traités au Gorilla Glass 4 et l’appareil semble plutôt résistant.

Ensuite, il y a l’écran du terminal. Il est tout simplement gigantesque et il occupe environ 90% de la face avant de l’appareil. Il poursuit d’ailleurs sa course sur ses bordures latérales et l’effet est vraiment sympa.

Pas de grosse surprise au niveau de l’ergonomie. Le bouton « home » est toujours placé sous l’écran et il abrite un lecteur d’empreintes digitales. On a aussi deux boutons sensitifs de chaque côté pour piloter la plateforme.

Le bouton de mise sous tension est placé sur le flanc droit de l’appareil, à l’exacte opposée des boutons dévolus au contrôle du volume. Le constructeur n’a pas intégré de déclencheur physique et ça manque un peu. La trappe donnant accès à la carte Nano SIM se trouve sur la tranche supérieure pour sa part.

Le connecteur et la prise casque sont tous les deux regroupés sur la tranche inférieure du terminal.

Bon, et pour le module photo alors ? Il dépasse toujours de quelques millimètres mais ce n’est pas vraiment gênant. Non et il s’accompagne en plus d’un double Flash LED et d’un moniteur de fréquence cardiaque qui intéressera tous ceux qui n’ont pas encore opté pour une montre ou pour un bracelet équipé d’un cardiofréquencemètre.

Prise en main Galaxy S6 Edge+ : image 7

L’ergonomie du téléphone est similaire à celle du S6 et du S6 Edge.

Prise en main Galaxy S6 Edge+ : image 6

Le terminal se compose de deux plaques en verre maintenues par une structure métallique.

Prise en main Galaxy S6 Edge+ : image 5

Le Galaxy S6 Edge+ est plutôt fin.

Premières Impressions

Si vous me suivez depuis un moment, alors vous devez savoir que je n’ai pas toujours été tendre avec Samsung. Comme beaucoup de gens, le côté plastique de ses précédents vaisseaux amiraux me sortait littéralement par les yeux.

Et puis, le Galaxy S6 et le Galaxy S6 Edge sont arrivés et ils ont bousculé toutes mes certitudes. J’ai même passé plusieurs semaines en compagnie du second et l’expérience m’a poussé à réviser mon jugement.

Le Galaxy S6 Edge+ vient se placer dans la droite lignée de ces deux terminaux. Il a vraiment de la gueule et il inspire tout de suite confiance. Il suffit de le sortir de sa boite pour réaliser qu’on est en présence d’un véritable bijoux de technologie.

Est-il parfait pour autant ? Non, bien sûr et la seule chose qui lui manque, finalement, c’est un port micro SD. Mais ça, nous aurons l’occasion d’en reparler dans mon test.