Prise en main du Xiaomi Mi 9

Beaucoup d’entre vous m’ont demandé si je pouvais tester le Xiaomi Mi 9. Gearbest les a visiblement entendus puisque l’enseigne m’a fait parvenir un exemplaire du téléphone. Il aura bien entendu droit à un test complet, mais vous allez pouvoir faire sa connaissance au travers de cette prise en main.

Xiaomi est devenu en l’espace de quelques années un constructeur incontournable sur le marché des smartphones.

Xiaomi Mi 9 : photo 1

Non content d’avoir envahi la Chine, la marque est aussi très bien implantée en Europe et elle compte même de nombreux fans.

Ce succès, elle le doit à sa politique tarifaire très agressive, bien sûr, mais aussi à la qualité de ses produits. Xiaomi a en effet prouvé à maintes reprises que ses ingénieurs étaient capables d’innover et il suffit de prendre en main un produit comme le Xiaomi Mi Mix 3 pour s’en convaincre.

Le Xiaomi Mi 9 s’inscrit bien entendu pleinement dans cette tendance et il me tardait vraiment de pouvoir le tester.

Il va falloir me laisser quelques semaines pour mener à bien mes tests, mais en attendant la publication de l’article complet, je vous propose de découvrir le téléphone au travers de cette prise en main. Une prise en main qui se focalisera sur le packaging et les accessoires livrés avec le téléphone, mais aussi sur son design et son ergonomie.

Packaging & Accessoires

Il faut bien le reconnaître, la boîte du Xiaomi Mi 9 a vraiment de la gueule. Très minimaliste, elle ne laisse apparaître aucun visuel du produit et elle comporte simplement le chiffre « 9 » sur sa façade, avec le logo du constructeur dans le coin supérieur droit.

Xiaomi a opté pour un revêtement gris brillant et la boîte changera ainsi de couleur en fonction de la lumière ambiance et de son exposition au soleil. L’effet est vraiment réussi.

Comme souvent, Xiaomi a choisi de mettre en valeur les principales caractéristiques de son téléphone à l’arrière. Le focus est notamment mis sur le Snapdragon 855 embarqué, le lecteur d’empreintes intégré à la dalle, la charge sans fil à 20 W et le module photo du terminal. Un module structuré autour d’un capteur de 48 millions de pixels.

Lorsqu’on ouvre la boîte, on tombe sur une autre boîte d’une couleur similaire à la première. Elle renferme pas mal de choses. En plus de la documentation habituelle, on trouvera ainsi l’ustensile permettant d’accéder à la trappe des cartes, un adaptateur USB Type-C / Jack et une coque en silicone transparente.

Le téléphone se trouve en dessous, mais on va le laisser de côté pour le moment.

Le reste des accessoires a été placé sous le téléphone. Ici, on trouvera un chargeur compatible avec la charge rapide et le câble de synchro.

Aucun kit mains libres n’est placé dans la boîte, mais c’est normal puisque la version qui m’a été envoyée est la version globale. Si vous achetez la version internationale en France, alors vous aurez bien un kit mains libres.

Xiaomi Mi 9 : photo 4 Xiaomi Mi 9 : photo 3 Xiaomi Mi 9 : photo 2

Design & Ergonomie

Xiaomi a repris à son compte tous les codes des flagships. Le Mi 9 est donc doté d’une belle coque en verre renforcée par une armature en métal. Les finitions sont impressionnantes et l’ensemble paraît solide.

À l’arrière, on trouve une plaque en verre teinte en bleu irisé sur mon modèle. La couleur du verre variera donc en fonction de la lumière ambiante et le résultat est franchement magnifique.

À noter que le constructeur a opté pour une dalle légèrement bombée afin de rendre le téléphone confortable en main.

En façade, on retrouve une dalle aux bordures contenues. Le Mi 9 ne va pas aussi loin que le Mi Mix 3, c’est vrai, mais il propose tout de même un ratio affichage / façade des plus corrects. L’écran s’étire ainsi sur une bonne partie de la façade avant du boîtier et on trouve simplement une petite encoche en forme de goutte d’eau en haut et un fin menton en bas. Il faut d’ailleurs rappeler que le Mi 9 est équipé d’une dalle AMOLED, mais nous en reparlerons plutôt dans mon test.

Les trois boutons physiques habituels sont tous placés à droite, empilés les uns sous les autres. Le lecteur d’empreintes est pour sa part directement intégré à la dalle. Durant la présentation de l’appareil, Xiaomi avait mis l’accent sur sa réactivité et il me tarde donc de le tester.

À noter que l’on trouve aussi un quatrième bouton personnalisable sur la tranche gauche du téléphone, sous la trappe des cartes. Trappe qui pourra uniquement accueillir deux cartes Nano SIM.

Comme beaucoup d’autres flagships à l’heure actuelle, le Xiaomi Mi 9 est dépourvu de prise casque. On trouve simplement un connecteur USB Type-C sur la tranche inférieure, encadré de deux grilles.

Le module photo est placé à l’arrière et il regroupe trois optiques et trois capteurs. La pièce est placée dans le coin supérieur gauche et elle ressort de quelques millimètres de la coque. On a aussi un système de mise au point triple reposant sur un laser, de la détection de phase et de la détection de contraste.

Xiaomi Mi 9 : photo 7 Xiaomi Mi 9 : photo 6 Xiaomi Mi 9 : photo 5

Premières Impressions

Xiaomi a longtemps été considéré comme un constructeur copycat, et donc comme un constructeur s’inspirant un peu trop de ses concurrents.

Les années passant, la marque a fini par trouver son propre style et c’est finalement ce qui ressort de ce Mi 9.

Si l’appareil ne réinvente pas la roue en termes de design, il possède son identité propre et il est même très convaincant. La couleur irisée de sa plaque arrière est en effet magnifique et elle lui donne beaucoup de cachet. De même pour cet écran aux bordures ténues.

Alors bien sûr, il reste encore beaucoup à en dire, mais on reviendra en détail sur le Mi 9 dans mon test.

Xiaomi Mi 9 : photo 12 Xiaomi Mi 9 : photo 111 Xiaomi Mi 9 : photo 10 Xiaomi Mi 9 : photo 9 Xiaomi Mi 9 : photo 8

Mots-clés xiaomixiaomi mi 9