Clicky

Prise en main du Xiaomi Redmi Note 7

Xiaomi a organisé un événement sur Paris afin d’annoncer le lancement de la version globale du Redmi Note 7, la toute dernière phablette milieu de gamme de la marque. Disponible en plusieurs versions, cette dernière a bien entendu de solides arguments à faire valoir. Et justement, le constructeur m’a fait parvenir un exemplaire de son téléphone en fin de semaine dernière.

Ce dernier fera bien entendu l’objet d’un test complet, mais vous allez pouvoir découvrir l’appareil au travers de cette première prise en main.

Prise en main du Xiaomi Redmi Note 7 : image 1

Cette dernière se focalisera principalement sur le packaging du terminal, ses accessoires, son design et son ergonomie.

Packaging & Accessoires

Le Xiaomi Redmi Note 7 est vendu dans une boîte assez minimaliste. Comme bon nombre de ses concurrents, Xiaomi a choisi de ne pas afficher de visuel de son appareil sur la boîte. Seul est présent son nom.

En ouvrant la boîte, on tombe tout de suite face… à une autre boîte. Cette dernière renferme la documentation habituelle, bien sûr, mais aussi et surtout une coque de protection en silicone transparente.

À ce propos, il est important de souligner que le modèle qui m’a été prêté par le constructeur est un exemplaire presse. Il arrive parfois que les versions publiques proposent un packaging  et un contenu différent.

Le terminal se trouve sous cette boîte et il ne passe pas inaperçu. Le Redmi Note 7 est en effet assez imposant et cela n’a rien de surprenant compte tenu de son positionnement. Cette gamme est en effet connue pour proposer de belles diagonales d’écran afin de nous faire profiter au mieux de nos contenus vidéos.

Les accessoires se trouvent en dessous. Comme à son habitude, Xiaomi s’est montré généreux. En plus de la coque en silicone, on trouve ainsi un bloc chargeur et un câble de synchro.

Compte tenu de son prix de vente, on pourrait s’attendre à ce que le Redmi Note 7 fasse dans le low cost, mais ce n’est pas vraiment le cas. En réalité, l’offre est plutôt complète et Xiaomi a pris soin de nous proposer tous les accessoires habituels. C’est très généreux de sa part.

Prise en main du Xiaomi Redmi Note 7 : image 2 Prise en main du Xiaomi Redmi Note 7 : image 3 Prise en main du Xiaomi Redmi Note 7 : image 4

Design & Ergonomie

Le Redmi Note 7 n’est pas une simple itération de plus dans l’histoire de la gamme. Il marque en effet une véritable rupture avec les modèles précédents.

Exit donc la coque en métal brossé, le terminal passe au verre. Son boîtier se compose en effet de deux plaques collées l’une à l’autre par le biais d’un châssis en métal.

Xiaomi a en outre appliqué un traitement spécifique à la plaque arrière. Sur le modèle qui m’a été envoyé, cette plaque n’est en effet pas de couleur unie et on a ainsi droit à un très beau dégradé de couleur allant du bleu au violet. L’effet est vraiment sublime et il faut reconnaître qu’il est très surprenant de retrouver un tel niveau de finition sur un appareil proposé sur ce segment tarifaire.

Ce constat vaut aussi pour l’écran. Ici, le constructeur a opté pour une dalle aux bordures très ténues. Les deux bandeaux encadrant habituellement la dalle laissent ainsi placé à une encoche en forme de goutte d’eau et à un menton assez fin. L’ensemble donne un aspect très aérien au terminal.

Pas de changement flagrant au niveau de l’ergonomie en tout cas. Les trois boutons habituels sont regroupés sur la tranche de droite. Les deux contrôlent du volume en haut, le bouton de mise sous tension en bas.

Xiaomi a été également très généreux au niveau de la connectique. La prise casque n’a en effet pas été supprimée et elle se trouve sur la tranche supérieure de l’appareil. Le connecteur est pour sa part de l’autre côté, sur la tranche inférieure.

Un double module photo nous attend à l’arrière. La pièce est ramassée dans le coin supérieur gauche et elle comprend deux optiques et deux capteurs empilés les uns sur les autres.

Et là, on en vient au troisième point fort de l’appareil : la définition de son capteur principal. Elle atteint en effet les 48 millions de pixels et elle s’aligne donc sur la définition du Honor View 20. Mieux, au-dessus de ce capteur, on trouve même une optique ouvrant à f/1.8. Quant au second capteur, il se focalise sur la profondeur de champ et il atteint les 5 millions de pixels.

Prise en main du Xiaomi Redmi Note 7 : image 5 Prise en main du Xiaomi Redmi Note 7 : image 6 Prise en main du Xiaomi Redmi Note 7 : image 7

Premières Impressions

En dehors de son prix de vente, le Redmi Note 7 a pour moi trois avantages : son design, bien plus moderne et actuel, son écran, qui offre un ratio affichage / façade bien plus important, et son module photo.

Xiaomi a effectivement mis le paquet de ce côté-là et ça fait vraiment plaisir. Maintenant, ce n’est qu’une première impression et il faudra attendre mon test pour connaître mes conclusions définitives.

En attendant, sachez que le Redmi Note 7 est dispo en précommande dès à présent, au prix de 199,90 € pour la version 3 + 32 Go ou de 229,90 € pour la version 4 + 64 Go. La sortie effective aura lieu le 18 mars, dans les Mi Store et chez tous les revendeurs habituels.

https://www.youtube.com/watch?v=2eMYK6JwGJo

Prise en main du Xiaomi Redmi Note 7 : image 8 Prise en main du Xiaomi Redmi Note 7 : image 9 Prise en main du Xiaomi Redmi Note 7 : image 10