Prisma va faire dans le social

Prisma a marqué l’année, c’est indéniable, et ce n’est évidemment pas un hasard si l’application a décroché le titre d’application de l’année sur le Play Store et l’App Store. Après tout, peu d’outils permettent de se glisser aussi facilement dans la peau d’un artiste peintre. Bien décidé à transformer l’essai, son éditeur est actuellement en train de déployer une nouvelle mise à jour de l’outil avec de nouvelles fonctions sociales à la clé.

Prisma fonctionne un peu comme Instagram. L’outil permet en effet de capturer des photos et de leur appliquer des filtres créatifs en quelques instants et sans le moindre effort.

Prisma social

Prisma se verrait bien en réseau social.

Toutefois, les filtres proposés par l’application vont nettement plus loin que ceux de la concurrence.

Prisma aspire à devenir un réseau social

Ils s’inspirent en effet de l’histoire de la peinture et du style des plus grands artistes de notre civilisation. Des artistes comme Picasso, par exemple, ou même Van Gogh. Bien utilisés, ils permettent aux utilisateurs de donner vie à de véritables œuvres d’art et il suffit de se rendre sur le compte Instagram de l’éditeur pour se rendre compte des possibilités offertes par l’outil.

Oui, Prisma est très intéressant, mais il était aussi très tributaire des autres plateformes et c’est précisément ce qui a poussé son éditeur à travailler sur cette mise à jour d’envergure.

Le but avoué et assumé de cette version est effectivement de rendre la solution plus indépendante en misant sur la notion de partage et d’échange.

Après l’avoir installée sur votre terminal, vous verrez ainsi apparaître au sein de l’application deux nouveaux onglets : le profil et le fil de discussion.

Des fonctions calquées sur la concurrence

Le premier vous permettra de créer et de gérer votre profil. S’il sera possible de s’inscrire en s’appuyant sur le proverbial formulaire, on pourra aussi aller un peu plus vite en s’identifiant à l’aide de notre compte Facebook. Lorsque ce sera fait et une fois les autorisations données, il ne nous restera plus qu’à choisir un pseudonyme pour être redirigés vers notre espace personnel, un espace où apparaîtront nos diverses œuvres d’art.

Le second affichera les photos partagées par les personnes se trouvant dans les alentours ou par vos amis. Il sera bien évidemment possible de liker leurs créations, mais aussi de suivre les personnes de votre choix, comme vous le feriez sur n’importe quelle autre plateforme sociale.

En soi, ces nouvelles options sont évidemment très intéressantes, mais elles ne seront sans doute pas suffisantes pour retenir les utilisateurs sur la plateforme. Après tout, Instagram compte désormais un peu plus de 600 millions d’utilisateurs actifs, hein.

Crédits Image

Mots-clés prisma