Olympus OM-D E-M1 : à partir de 1.500$

Olympus va présenter un tout nouvel APN hybride haut de gamme avant les fêtes de fin d’année, un APN dont on a pas mal entendu parlé ces derniers temps puisqu’il s’agit du OM-D E-M1. Ce même OM-D E-M1 qui s’est dévoilé hier au travers de quelques photos très jolies à regarder. Oui, et la grande inconnue de l’équation, finalement, c’était un peu le prix de la bête. Généralement, haut de gamme ne rime pas avec économies. Certes et il semblerait que les informations glanées par Digicame confirme le célèbre adage. D’après les sources du site, l’Olympus OM-D E-M1 devrait effectivement être proposé à partir de 1.500$. Inutile de préciser que vous n’aurez pas droit à un objectif pour cette somme.

Comme indiqué un peu plus haut, le OM-D E-M1 ne sera franchement pas donné. Pour 1.500$, seul le boitier sera livré. Le pack incluant un 12-50mm f/3.5-6.3 sera proposé à 1.800$, contre 2.200$ pour le pack contenant le nouvel objectif d’Olympus, soit le 12-40mm f/2.8 évoqué hier. Puisqu’on en parle, sachez que ce dernier sera également commercialisé seul, pour un prix atteignant les 900$. Ce qui vous coûtera toujours moins cher que le 12-35mm de Panasonic.

Prix Olympus OM-D E-M1

Les prix de l’Olympus OM-D E-M1 viennent de tomber et ça pique un peu.

Là, vous vous êtes peut-être jetés sur votre fidèle calculatrice afin de déterminer combien vous coûtera le précieux en euros. C’est bien tenté, mais sachez tout-de-même que les outils de conversion habituels ne suffisent pas. Au prix du boitier et de ses objectifs, il faut effectivement ajouter les taxes. Dommage, parce que sans elles, le OM-D E-M1 sera proposé à 1.100€ nu, contre 1.330€ avec le 12-50mm f/3.5-6.3 et 1.670€ avec un 12-40mm f/2.8. Et là, tout de suite, on comprend pourquoi Panasonic a baissé le prix du GH3, hein…

Sinon, pas plus de nouvelles concernant les spécifications techniques de la bête. On sait juste que ce dernier devrait intégrer un capteur de 16 mégapixels et une puce WiFi, le tout avec un écran inclinable de 3 pouces, un mode rafale à 10 images par seconde, une vitesse d’obturation maximale de 1/8000e et un viseur électronique offrant une définition de 2.3 millions de points. Yep, et on pourra peut-être aussi profiter du nouveau stabilisateur 5-axes mis au point par Olympus, un stabilisateur qui devrait mettre une grosse claque à la concurrence.

La suite au prochain épisode.