Windows 8.1 : à partir de 120$ !

Windows 8.1 sera disponible dans toutes les bonnes crémeries dès le 18 octobre, soit dans un mois tout rond. Si la mise à jour sera gratuite pour toutes les personnes ayant acheté une licence, la mise à jour sera également proposée en version complète pour tous ceux qui n’ont pas encore eu l’occasion de passer sous Windows 8. Et justement, Microsoft vient tout juste de lever le voile sur ses tarifs. Et vous voulez savoir ? Windows 8.1 sera proposé à 120$ pour la version basique, et à 199.99$ pour la version professionnelle. Ce n’est pas donné, c’est vrai, mais ces tarifs n’ont finalement rien d’étonnant.

Et pour cause, puisque la version complète de Windows 8 était proposée au même prix, sauf offres promotionnelles spéciales. Microsoft a donc conservé les mêmes tarifs. Dommage, la firme aurait pu en profiter pour frapper un grand coup. En faisant un effort sur le prix de la galette, ou de la version dématérialisée, elle aurait effectivement pu séduire de nouveaux utilisateurs.

Prix Windows 8.1

Windows 8.1 sera proposé à partir de 120$ !

Enfin passons. Ce qui est sûr, en tout cas, c’est que Windows 8.1 n’est pas une banale mise à jour. Les nouveautés apportées sont nombreuses et touchent tout autant à l’interface et à l’ergonomie du système qu’à son fonctionnement. De tête, on pourra citer le nouveau écran de verrouillage capable d’afficher des diaporamas, le nouveau mode d’édition pour l’écran d’accueil, le nouveau multitâche plus complet ou même tous ces nouveaux filtres pour les applications. Et c’est sans compter sur le grand retour du menu « démarrer » qui vous permettra de mettre la main sur quelques options bien utiles.

Si vous voulez en savoir plus sur Windows 8.1, le mieux c’est d’aller fouiner dans le dossier que je lui avais consacré au début de l’été. Vous trouverez la liste de toutes les améliorations apportées par le système, bien sûr, mais également quelques vidéos qui vous permettront de voir ce que ça donne, en vrai.

Ah et sinon, Windows 8.1 est une très bonne surprise, sachez le !