iPhone 5S : le M7, votre (futur) meilleur ami

L’iPhone 5S n’est pas une simple mise à jour de l’iPhone 5. S’il en reprend les lignes, il se démarque effectivement de ce dernier en apportant un certain nombre de nouveautés comme le lecteur d’empreintes digitales ou cette fameuse puce A7 qui s’accompagne d’un second processeur, le M7. Oui, un second processeur qui n’est pas aussi anecdotique qu’on pourrait le croire, et qui devrait même occuper une place de choix dans la future stratégie de la firme, et que l’on pourrait même retrouver prochainement dans d’autres dispositifs… comme la fameuse iWatch ! Comment ? Pourquoi ? Ca, vous le saurez en lisant la suite de l’article.

Si la puce A7 s’impose comme le chef d’orchestre de l’iPhone 5S, alors le M7 occupe sans nul doute la place de premier violon. Moins puissant et moins véloce que son ainé, il jouera effectivement un rôle primordial dans l’orchestre symphonique qui anime les entrailles du terminal.

M7 iPhone 5S

M7, le processeur qui vous veut du bien.

Le rôle du M7 est assez simple, puisqu’il est en charge de tout ce qui touche aux mouvements captés par l’appareil. Très concrètement, c’est donc lui qui sera chargé de collecter les données en provenances des capteurs embarqués, et donc de l’accéléromètre, du gyroscope et de la boussole. Apple a également mis au point une API spécifique nommée CoreMotion qui pourra être exploitée par les développeurs. Dans son communiqué de presse – dont un extrait vous attend en fin d’article – la firme indique même que le M7 sera le compagnon idéal… des applications de fitness.

Car en effet, le M7 sera parfaitement capable de traiter des informations lorsque l’iPhone 5S sera en veille. Grâce à cette particularité, l’autonomie du terminal sera préservée lorsque nous utiliserons ce genre d’applications.

Je pense que vous avez compris où je veux en venir. Selon toute vraisemblance, Apple devrait effectivement dévoiler, dans ces prochaines semaines, un nouvel appareil qui prendra la forme d’une montre connectée. L’iWatch, c’est ainsi qu’on la désigne, devrait nous permettre d’accéder à nos appels, à nos SMS ou même à nos mails sans avoir à sortir notre smartphone ou notre tablette de notre poche, ou de notre sac, mais elle pourrait également embarquer des fonctions de coach sportif. Si tel est le cas, alors Apple pourrait réutiliser sa puce M7 pour l’animer, et ce afin de préserver autant que possible l’autonomie de son nouveau dispositif.

Certes, ce ne sont que des spéculations et il faudra sans doute attendre encore un peu pour en avoir le coeur net, mais je pense que la firme nous réserve pas mal de surprises de ce côté là. Pas vous ?

On termine avec l’extrait du communiqué de presse, consultable à cette adresse :

« Chaque iPhone 5s est équipé du nouveau coprocesseur de mouvement M7, qui rassemble les données provenant de l’accéléromètre, du gyroscope et de la boussole afin de décharger la puce A7 et d’accroître l’efficacité énergétique. Par ailleurs, les développeurs peuvent accéder aux nouvelles API CoreMotion qui exploitent tout le potentiel du coprocesseur M7 pour créer, par exemple, des apps de fitness et d’activité encore plus performantes, qui vont bien au-delà de ce que peuvent offrir les autres appareils mobiles. Le coprocesseur de mouvement M7 mesure en continu les données de mouvement, même lorsque l’appareil est en veille, et préserve l’autonomie de la batterie pour le podomètre et les autres apps de fitness qui utilisent l’accéléromètre toute la journée. »

Mots-clés appleiphone 5s