Project Blue Book : le projet top-secret consacré aux OVNIS révélé dans un documentaire

Les OVNIs, objets volants non identifiés, fascinent depuis longtemps l’humanité et sont à l’origine de nombreuses spéculations. Et régulièrement, des apparitions d’OVNI sont signalées partout à travers le monde.

Mais depuis quand cette fascination que nous avons pour les OVNIS a-t-elle vraiment pris son envol ? Un nouveau documentaire télévisé tente de répondre à cette question en revenant sur l’incroyable Project Blue Book de l’US Air Force.

CIA OVNI

Un documentaire qui révèle les secrets du Project Blue Book

Le Project Blue Book est une commission mise en place par l’US Air Force en 1952, dans le but d’étudier et d’enquêter sur le phénomène des OVNIs. Le projet est resté opérationnel jusqu’en 1969, et pendant ce laps de temps, des experts ont enquêté sur plus de 12 000 rapports d’observations d’OVNIs, dont plus de 700 inexpliqués, d’après des documents de l’Archive nationale. Le documentaire « Project Blue Book«  de la chaine de télévision américaine History revient justement sur les cas les plus intrigants de ces observations d’ovnis inexpliquées. Le documentaire donne également un aperçu de la façon dont tout a commencé.

Le créateur et producteur exécutif, David O’Leary, a choisi comme acteur principal de son documentaire l’acteur Aidan Gillen (plus connu pour interpréter Littlefinger dans la célèbre série de HBO « Game of Thrones »). Dans « Project Blue Book », Aidan Gillen joue le rôle du Dr. J. Allen Hynek, le véritable professeur et astrophysicien qui fut conseillé scientifique pour le projet Blue Book, et qui est considéré par beaucoup comme le « père de UFOlogy ».

Dans le documentaire, Hynek rejoint les responsables de l’armée de l’air américaine pour enquêter et expliquer des observations de « soucoupes volantes », de mystérieuses boules de feu rougeoyantes, de lumières étranges dans le ciel, et même de prétendus extraterrestres. « Le gouvernement a dû réagir au fait que des pilotes militaires, des pilotes de ligne, des officiers de police – tous des personnes aux yeux entraînés – voyaient dans le ciel des objets qu’ils ne pouvaient pas comprendre », explique O’Leary.

Mais, poursuit O’Leary, alors que le « Projet Blue Book » se déroulait, Hynek fit un constat désagréable : sa curiosité scientifique à propos des OVNIS pourrait aller à l’encontre du programme gouvernemental qui veut enterrer tout événement qui se révèle non menaçant, mais qui défit néanmoins toute explication.

Des cas inexpliqués d’observation d’OVNI

Le projet Blue Book a vu le jour à une époque de l’histoire où les superpuissances mondiales mettaient à l’épreuve les limites de la technologie militaire, comme on ne l’avait jamais vu auparavant. C’est donc tout naturellement que l’armée de l’air américaine a mis en place une commission spéciale pour étudier toutes les observations d’OVNIS – qui pouvaient cacher des armes inconnues – dans l’intérêt de la sécurité nationale, affirme O’Leary. Cependant, le projet Blue Book a été incapable d’expliquer des centaines d’observations d’OVNIS sur lesquelles il a enquêté.

L’un de ces cas inexpliqués, sur lequel revient le documentaire, est un incident survenu le 12 septembre 1952. Ce jour-là, trois garçons de Flatwoods, en Virginie-Occidentale, ont vu passer au-dessus de leurs têtes une lumière rouge ardente, suivie d’un violent crash. A l’époque, un journal local a rapporté que lorsque les garçons se sont approchés du lieu du crash, ils ont aperçu « un monstre de 3 mètres avec un corps rouge sang et un visage vert qui semblait briller », qui a été surnommé plus tard « Le monstre de Flatwoods ».

Un autre cas inexpliqué a été rapporté à Lubbock, au Texas, le 30 août 1951. Un adolescent avait alors photographié dans le ciel un agencement de lumières en forme de V, maintenant connu sous le nom de « Lumières de Lubbock », rapporte History Channel.

D’autres rencontres troublantes avec des OVNIS, directement dans les airs, ont également été rapportées par des pilotes, qui sont pourtant formés pour reconnaître des observations inhabituelles qui peuvent apparaître dans des conditions de vol difficiles. On pouvait difficilement prendre pour des délires les observations d’OVNIs faites par ces pilotes expérimentés, ce qui incita le Dr Hynek à aller au fond de ces événements déroutants, explique O’Leary.

Des témoins crédibles et un mystère qui perdure

Les rapports, quelque peu dramatisés par le documentaire, mettent en scène divers témoins, allant du citoyen solitaire à des représentants des forces de l’ordre et de l’armée, ainsi que des groupes de personnes rapportant avoir vu la même chose, affirme le producteur exécutif et animateur du documentaire, Sean Jablonski.

Si le vrai Project Blue Book a été officiellement démantelé en 1969, l’intérêt pour les OVNIs est quant à lui resté, même pour le gouvernement américain. Le journal Live Science a en effet rapporté en 2018 que le gouvernement américain continuait encore à ce jour à surveiller et analyser les rapports d’observation d’OVNIS. Ce travail se ferait dans le cadre d’un programme top-secret baptisé Advanced Aviation Threat Identification Program (AATIP).