Project Glass One Day : des lunettes connectées faites main

Si le Project Glass de Google a fait une forte impression sur la communauté des Geeks, on oublie tout de même une chose : on ne sait pas quand ces lunettes connectées seront commercialisées, ni même si elles le seront un jour. Will Powell, de son côté, n’avait visiblement pas envie d’attendre puisque notre gars s’est tout simplement mis en tête de créer ses propres lunettes 2.0 et il s’est donc lancé dans un incroyable projet du nom de Project Glass One Day. Un beau défi, qui devrait ravir tous les amateurs de DIY (« Do It Yourself ») et que vous allez pouvoir découvrir un peu plus bas en vidéo.

Project Glass One Day : des lunettes connectées faites main

Pour réaliser son projet, Will Powell s’est appuyé sur plusieurs solutions et, surtout, sur plusieurs appareils : des lunettes Vuzix, une paire de webcams haute résolution et un micro. Ensuite, niveau software, notre brave bidouilleur a réalisé une application Adobe Air et il s’est ensuite appuyé sur le moteur de Dragon Naturally Speaking pour la reconnaissance vocale. Au final, on obtient donc une solution plus ou moins similaire au Google Project Glass. Les lunettes connectées de Will sont ainsi capables d’afficher la météo du moment, de gérer un agenda, de prendre des photos, d’afficher l’heure ou encore d’afficher des alertes. Nul doute d’ailleurs qu’il ne manquera pas d’ajouter de nouvelles fonctionnalités au fur et à mesure.

Au final, donc, on obtient une solution parfaitement fonctionnelle et qui se rapproche pas mal du concept de Google. Oui enfin si l’on excepte les lunettes elles-mêmes qui sont nettement moins discrètes que celles de Big G. Ce qui est sûr, en tout cas, c’est que nous n’avons sans doute pas fini de voir apparaître des projets similaires et il viendra peut-être un jour où les lunettes connectées seront autant à la mode que nos smartphones aujourd’hui.



Sources : 1, 2

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.