Project Spartan : Facebook à l’assaut de l’AppStore !

Révélé par TechCrunch, le Project Spartan pourrait bien faire couler beaucoup d’encre. Et pour cause puisque se mystérieux projet de Facebook vise à construire une plateforme mobile concurrente à l’AppStore d’Apple. Une plateforme qui pourrait ouvrir prochainement ses portes et diffuser des applications pour iPhone, iPod Touch et iPad, le tout sans aucun jailbreak d’aucune sorte. Non, si l’on en croit cette étonnante rumeur, le Project Spartan pourrait tout simplement retourner les technologies mises en place par la Pomme Croquée contre elle. Autant dire que si l’information est fondée, alors ça risque de faire beaucoup de bruit…

Project Spartan : Facebook à l'assaut de l'AppStore !

Project Spartan ne serait pas une plateforme similaire à l’AppStore ou au Market. En réalité, cet étonnant service pourrait être construit autour des technologies HTML 5 et profiter de Safari pour permettre à l’utilisateur d’utiliser des applications proposées par le célèbre réseau social. Des applications qui ne passeraient donc pas par le fameux processus de validation mis en place par Apple pour ses terminaux mobiles. Forcément, sur le papier, ça peut sembler assez compliqué, mais vous allez vite vous rendre compte qu’il n’en est rien, bien au contraire.

D’après un journaliste de TechCrunch qui aurait assisté à une démonstration de Project Spartan, le fonctionnement de cette nouvelle plateforme serait au contraire très simple. Il suffirait ainsi d’ouvrir Safari et de se rendre à une adresse particulière pour se retrouver face à face avec ce qui ressemblerait fort à l’application web de Facebook. Oui mais à ceci près qu’un tout nouveau menu ferait alors son apparition, un menu permettant de lancer des applications proposées et validées par le réseau social. On pourrait ainsi accéder à toutes les applications de Facebook directement depuis le navigateur mobile intégré à iOS et jouer notamment à tous les jeux présents sur la plateforme sans avoir à passer par l’AppStore.

Notons toutefois que toutes ces applications ne seraient pas stockées par Facebook mais bel et bien sur les serveurs des éditeurs. Des éditeurs qui auraient bien entendu le choix de diffuser gratuitement leurs créations, bien sûr, mais qui pourraient aussi les mettre en vente. Et là, on comprend tout de suite que le Project Spartan n’est pas à prendre à la légère. En effet, c’est finalement tout l’écosystème financier d’Apple qui pourrait être complètement remis en question puisque les applications achetées sur ce fameux portail ne rapporteraient absolument rien à la firme. Et sachant que Facebook compte aujourd’hui plus de 700 millions d’utilisateurs à travers le monde, on se doute bien que la firme de Cupertino risque de ne pas apprécier la plaisanterie.

Toute la question étant bien entendu de savoir si les utilisateurs suivront ou non la mouvance. Accéder à des applications en passant par un service web, ça reste bien évidemment moins confortable que de les lancer directement depuis le dashboard de son mobile. Et il reste également la question de la sécurité, cela va de soi… Pour finir, ce que l’on peut aussi préciser, c’est que Facebook ne compterait pas se limiter à l’AppStore et pourrait ainsi adapter son Project Spartan à la plateforme Android. Dans tous les cas, si ce projet existe bel et bien, il devrait être dévoilé avant la fin de l’année.