PUBG : des tricheurs condamnés à une amende de plusieurs millions de dollars

PUBG et la triche ne font visiblement pas bon ménage. Preuve en est, quinze personnes ont été arrêtées et condamnées à une amende de 5,1 millions de dollars pour avoir créé et distribué des logiciels de triche.

PUBG est disponible en accès anticipé depuis le 23 mars 2017 sur Windows et depuis décembre sur Xbox One. La version finale est sortie pour sa part à la fin de l’année dernière et le titre a enchaîné depuis de nombreux records. En novembre, il a ainsi franchi la barre des 20 millions d’unités vendues.

Mais voilà, comme tous les titres très populaires, PUBG attire également de nombreux tricheurs.

PUBG, un titre qui attire beaucoup les tricheurs

Bluehole, de son côté, a parfaitement conscience de l’ampleur du problème et l’éditeur s’est ainsi lancé en début d’année dans une véritable croisade visant à identifier et arrêter les créateurs de logiciels de triche.

En tout, environ 120 personnes ont été arrêtées et entendues par la justice. Plus tard, l’éditeur a également mis en place un patch anti-triche afin de bloquer tous les programmes modifiant les graphismes ou le gameplay. ReShade en faisait notamment partie.

Bluehole s’est aussi attaqué aux utilisateurs de ces programmes en bannissant tous les comptes soupçonnés de tricherie. Plus de 1,5 million de comptes ont ainsi été fermés.

Il semblerait cependant que ce ne soit pas suffisant aux yeux de l’éditeur, puisque ce dernier a également déposé une plainte formelle contre quinze personnes accusées d’avoir créé et distribué des programmes de triche.

5,1 millions de dollars d’amende

Les personnes en question ont été rapidement identifiées et placées en détention le 25 avril. En analysant le code source de leurs programmes de triche, les autorités ont également détecté un cheval de Troie capable de compiler et de voler les données de l’utilisateur.

Compte tenu de la gravité des faits qui leur sont reprochés, les autorités ont condamné ces quinze personnes à une forte amende, une amende atteignant les 5,1 millions de dollars.

Dans son communiqué, Bluehole indique qu’il ne compte pas en rester là. L’éditeur a ainsi la ferme intention de poursuivre sur sa lancée et de s’attaquer à tous les développeurs de programmes de triches afin de permettre à ses joueurs de se battre dans des environnements équitables.

Mots-clés pubg