PUBG part en guerre contre les logiciels de triche en Chine

La chasse aux hackers qui tentent de tricher sur le célèbre jeu PlayerUnknown’s Battlegrounds est lancée pour la multinationale chinoise Tencent Holdings Limited.

Dans l’Empire du Milieu, la triche sur les jeux en ligne est un véritable fléau qui gangrène l’industrie du jeu vidéo. PUBG est particulièrement touché par ce genre de piratage étant donné que le jeu n’est pas encore sorti officiellement en Chine.

Pour l’instant, le jeu n’est disponible que sur Steam. Tencent prévoit d’officialiser sa sortie après avoir modifié son titre pour qu’il soit conforme aux valeurs prônées par le régime en place. Avant son lancement officiel, la multinationale chinoise compte partir en expédition punitive contre les créateurs de logiciels permettant de tricher sur PlayerUnknown’s Battleground.

Pour assurer la réussite de ses opérations, Tencent Holdings Limited a décidé de collaborer avec les forces de l’ordre.

120 pirates arrêtés

En dépit du fait que le jeu ne soit disponible que sur Steam, les chiffres ont montré qu’il comptait près de 46% de joueurs venant de la Chine. Étant donné le succès fulgurant que connait ce jeu, il n’est donc pas étonnant de voir proliférer des hackers qui mettent au point des logiciels rendant possibles la triche sur PUBG.

Depuis le début des opérations lancées par Tencent avec les forces de l’ordre, les autorités ont procédé à l’interpellation de 120 créateurs de logiciels de triche. Ils ont également découvert 30 cas de piratage du jeu.

L’expansion du jeu menacée

PUBG est un jeu vidéo multijoueurs en ligne conçu et développé par Bluehole qui joue sur le concept de Battle Royale. Dès son lancement, la cote de popularité du jeu a grimpé en flèche. En septembre 2017, il avait même dépassé le million de joueurs connectés en simultané.

D’après Kim Hak-joon, analyste au sein de la start-up sud-coréenne Kiwoom Securities, le fait que PUBG soit infesté par les logiciels pirates risque de nuire à son expansion. « Les hackers peuvent mettre en danger la croissance de ce jeu. Les pirates attirent à eux les nouveaux utilisateurs. Si PUBG se trouve dans l’incapacité de retenir des joueurs, il ne pourra pas consolider son succès naissant. »

Espérons que les opérations lancées par Tencent en Chine se poursuivent et puissent dissuader les hackers.

Mots-clés pubg