PUBG se fait un lifting à la chinoise et rafle plus de 14 millions en seulement 72 heures

Il y a quelques jours, la version mobile de PlayerUnknown’s Battlegrounds de Tencent faisait face à une censure de la part de sa mère patrie pour avoir fraternisé avec les équipes sud-coréennes de Bluehole Studio dans le cadre de son développement.

Depuis, Tencent s’est penché sur le développement d’une alternative plus conforme aux attentes et exigences du marché chinois, Game for Peace, capable de lui générer des revenus à travers les achats intégrés sur l’App Store chinois.

PUBG se fait un lifting à la chinoise et rafle plus de 14 millions en seulement 72 heures

La version test de l’application mobile revisitée a ainsi été lancée la semaine dernière sur le marché chinois. Et à en croire les déclarations de la société américaine d’analyse d’applications Sensor Tower, vendredi dernier, plus de 14 millions de dollars ont été dépensés par les utilisateurs de l’Empire du Milieu en seulement 72 heures après le lancement.

Une version de PUBG Mobile spécialement dédiée au marché chinois

Censure oblige, Tencent a été obligé de revoir son application mobile pour satisfaire les autorités chinoises. Ainsi, PUBG Mobile a carrément arrêté ses serveurs chinois, mais c’était pour mieux revenir à travers une nouvelle version : Game for Peace.

Pour pouvoir y jouer, vous devez disposer d’un compte Wechat ou QQ.

Notez au passage que le jeu est intégralement en chinois donc si vous ne connaissez pas la langue, il faudra prendre des cours. Par ailleurs, il n’y aura plus du tout de sang pour se conformer aux règles imposées par les autorités chinoises.

Une version plus propre, mais carrément plus rentable

Dans les grandes lignes, « Game for Peace » reste dans le scénario qui a fait la renommée de PUBG à savoir une bataille royale au cours de laquelle une foule de joueurs s’affrontent dans un environnement fermé, de manière à ce qu’un seul en sorte victorieux.

Pour y arriver, ramasser divers équipements tels que les armes est toujours nécessaire, mais le joueur peut également acheter diverses améliorations sur l’AppStore, ce qui au final rejoint l’objectif initial de Tencent avec PUBG Mobile en Chine.

Et ça marche même très bien, car en seulement trois jours, selon les analyses de Sensor Tower, Tencent aurait engrangé l’équivalent de 6 fois le montant des achats réalisés par l’ensemble des joueurs des autres parties du monde où le jeu est présent.