PUBG se protège contre la triche

PlayerUnknown’s Battlegrounds est devenu en l’espace de quelques mois un titre extrêmement populaire et comme tous les titres populaires, il est aussi très touché par la triche. L’éditeur n’a cependant pas l’intention de se laisser faire et il vient ainsi de déployer un patch anti-triche.

Disponible en accès anticipé depuis mars 2017, le titre est sorti à la fin de l’année dernière et il est possible d’en profiter depuis un PC ou même depuis la Xbox One.

Dès son lancement, PUBG a rencontré un franc succès et il a même réussi à réunir pas moins de trois millions de joueurs le 29 décembre, pulvérisant du même coup tous ses précédents records.

PUBG très touché par la triche

En tout, Bluehole a réussi à écouler plus de vingt millions d’unités depuis la mise en place de l’accès anticipé. Un beau succès, en somme.

Toutefois, PUBG est aussi gangréné par la tricherie et plusieurs programmes spécialisés ont rapidement vu le jour après le lancement du titre. Face au succès de ces outils, Bluehole a cherché à calmer les ardeurs tricheurs en suspendant leurs comptes, mais cette stratégie ne semble pas suffisante et l’éditeur a donc décidé de passer à l’étape suivante en mettant en place un nouveau patch anti-triche.

Disponible depuis cette nuit, ce fameux patch a été développé pour bloquer les programmes modifiant les graphismes ou le gameplay. Il sera en effet capable de les repérer et de bloquer dans la foulée le lancement du titre.

Un programme pour limiter la casse

Pour pouvoir continuer à affronter les autres joueurs, l’utilisateur n’aura pas le choix et il devra ainsi désinstaller son programme de triche.

Bluehole ne donne pas la liste complète, mais il cite dans son communiqué l’un des programmes de triche les plus populaires, à savoir ReShade. L’éditeur indique également que son programme risque de toucher d’autres programmes légitimes, mais il se veut rassurant et il a ainsi indiqué que les utilisateurs n’auront qu’à signaler le problème pour que ces équipes règlent le problème.

En parallèle, Bluehole a l’intention de continuer à bannir les tricheurs. Jusqu’à présent, 1,5 million de comptes ont été fermés.

Mots-clés pubg