Quadrature Capital : un investissement de 100 millions de dollars par an pour lutter contre le changement climatique

Le changement climatique est un phénomène mondial qui touche tous les secteurs d’activité. S’il existe des organismes qui financent particulièrement les actions de lutte contre les problèmes environnementaux, ils demeurent toutefois rares.

Récemment, les fondateurs de Quadrature Capital se sont engagés à verser une somme de 100 millions USD par an pour résoudre cette crise.

Le projet s’étalera sur plusieurs années, jusqu’en 2030. Durant cette période, l’argent investi sera utilisé d’une tout autre manière que ce que l’on voit habituellement. Pour ce faire, Quadrature Capital a mis en place une fondation qui va s’occuper de la gestion de l’argent.

L’entreprise est actuellement à la recherche de plusieurs personnes pour faire partie de la fondation, incluant un gestionnaire ainsi que du personnel.

C’est quoi Quadrature Capital ?

Quadrature Capital est une entreprise de fonds de couverture quantitatifs lancée en 2010 et administrée par Greg Skinner et Suneil Setiya. La société s’intéresse particulièrement au marché indien du domaine de l’immobilier. Avant de travailler pour l’entreprise, les deux hommes faisaient partie du groupe De Putron Fund Management.

Quadrature utilise la technologie des algorithmes pour analyser les données. Depuis 2019, l’entreprise ne s’occupe plus que des fonds de ses collaborateurs. Il s’agit entre autres de fonds de négociation pour comptes propres ayant une valeur de plus de 900 millions USD.

Bref topo du projet

Les dons dédiés à la protection de l’environnement sont encore rares de nos jours.  Les menaces liées au changement climatique et à la disparition de la biodiversité, elles, se font de plus en plus ressentir. Quadrature Capital a déclaré qu’il allait soutenir ceux qui pourront développer des approches à fort impact ou qui en ont conçu dans le passé.

Avec ce projet, la fondation mise en place par Quadrature Capital va se mettre au même niveau que les riches investisseurs qui sont devenus soucieux de l’environnement. Parmi eux, on peut citer le cas de Jeremy Grantham qui a offert un milliard USD pour lutter contre le changement climatique. Il y a aussi le fondateur des fonds de couverture Winton Group, David Harding, dont le don s’élève à 100 millions de livres sterling pour aider l’Université de Cambridge.

Il reste à savoir si la création de cette fondation aura des résultats concrets dans la lutte contre les problèmes environnementaux actuels.