Clicky

Qualcomm proposera son modem 5G sur au moins deux flagships de 2019

Lors de son sommet 4G/5G qui s’est tenu à Hong Kong, Qualcomm a fait quelques annonces. Le fondeur a notamment évoqué l’arrivée imminente de son modem 5G. D’après lui, le nouveau composant intégrera au moins deux smartphones haut de gamme de 2019.

En plus de l’éventuel débarquement des premiers terminaux pliables de Samsung et de Huawei, l’année 2019 sera marquée par le déploiement de la norme 5G. Face à ce grand changement, les acteurs du monde de la téléphonie mobile se préparent afin d’être en mesure de satisfaire l’attente des consommateurs. En ce qui concerne Qualcomm, la firme a dévoilé son premier modem 5G plus tôt cette année.

Durant le sommet 4G/5G qui a récemment eu lieu dans la Région administrative spéciale de la République populaire de Chine, le géant américain a présenté une nouvelle version du module d’antenne QTM052 conçu pour être utilisé avec le Snapdragon X50.

Le nouveau module en question est 25 % plus petit que la version ayant été dévoilée en juillet dernier, ce qui permettra aux constructeurs d’économiser de l’espace.

5G, Qualcomm vise les flagships de 2019

Comme le rapporte Androidcentral, le modem 5G de Qualcomm sera installé dans au moins deux smartphones haut de gamme de 2019. Pour l’heure, on ignore encore leur nom, mais il est évident qu’il ne s’agira pas d’appareils Samsung ni Huawei.

Ces derniers travaillent effectivement sur leurs propres puces 5G.

Quoi qu’il en soit, ces deux terminaux devraient seulement marquer le début du déploiement de la technologie 5G du propriétaire de la famille de processeurs Snapdragon. Bien d’autres marques sont censées utiliser le composant au cours de l’année prochaine, pour ne citer que LG, HTC, Motorola, Nokia, OnePlus, OPPO, Vivo ou encore Xiaomi. Au total, elles sont dix-neuf à avoir manifesté leur intérêt pour le module de Qualcomm.

Qualcomm travaille avec des opérateurs

Outre les constructeurs, il faut savoir que Qualcomm a signé des accords de partenariat avec des opérateurs mobiles dans le but de mieux saisir les opportunités présentées par l’arrivée de la norme 5G.

Le fondeur travaille déjà avec une dizaine de FAI, ce qui est plutôt une bonne nouvelle. Cela signifie effectivement que toutes les entités concernées prennent leur part de responsabilité afin de déployer la 5G le plus rapidement possible.

Mots-clés qualcomm