Qualcomm SnapDragon 800 : un système d’activation vocale intégré

Si Qualcomm a levé le voile sur son SnapDragon 800 à l’occasion du dernier CES, le fondeur avait tout-de-même gardé quelques cartes dans son jeu histoire d’en rajouter une couche à l’occasion du Mobile World Congress 2013. C’est donc hier, en fin de matinée, que la firme a évoqué une fonctionnalité intéressante et qui se présente sous la forme d’un système d’activation vocale, un système qui vous permettra tout simplement de donner des instructions à votre terminal à l’aide de votre voix, et ce y compris lorsque ce dernier est en état de veille. Et il faut bien l’avouer, c’est typiquement le genre de truc qui pourrait rencontrer un certain succès.

Surtout à l’heure où les assistants vocaux sont de plus en plus nombreux sur le marché. On pensera notamment à Google Now, un outil très sympathique et qui est embarqué dans toutes les dernières versions d’Android. Ce même Google Now qui, à l’aide de la fonction d’activation vocale mise au point par Qualcomm, pourrait donc vous répondre au doigt et à l’oeil en toute circonstance et sans avoir à appuyer sur un quelconque bouton.

Qualcomm SnapDragon 800

Qualcomm a annoncé a levé le voile à l’occasion du MWC 2013 sur une nouvelle fonction intégrée au SnapDragon 800.

Imaginons un instant que vous êtes en train de conduire. Votre smartphone repose nonchalamment sur le siège côté passager, avec le reste de votre bazar habituel. Là, tout d’un coup, quelques flocons commencent à tomber du ciel. Paniqué, vous utilisez alors une phrase clé pour sortir votre mobile de son sommeil et pour afficher en quelques secondes les prévisions météo de votre région. Ou même pour vous conseiller un itinéraire. Ou même pour plein d’autres choses. Tout l’intérêt du système, c’est que vous n’aurez pas besoin de quitter la route des yeux, ni même de lâcher votre volant pour démarrer l’assistant.

Alors forcément, avec une telle fonctionnalité, on peut se demander si la batterie de notre terminal ne risque pas de s’en prendre un coup derrière les oreilles. Toutefois, Qualcomm a tenu à se montrer rassurant et la firme a ainsi indiqué que l’activation vocale consommait très peu d’énergie. Il faudra tout-de-même attendre d’avoir les premiers mobiles à profiter de cette fonction pour s’en assurer.

Toujours dans la même optique, cette dernière a également annoncé que plus de 55 smartphones exploitant sa nouvelle puce étaient en cours de développement. Pour rappel et pour ceux qui n’étaient pas là ce week-end, on peut également ajouter que des bruits de couloir récents indiquent que le Galaxy S4 lui-même pourrait embarquer… un SnapDragon 600.

Mots-clés mwc 2013qualcomm