Clicky

Quand des vandales transforment New York City en Jewtropolis sur les cartes de plusieurs applications mobiles

La Snap Map du site de médias sociaux Snapchat permet aux utilisateurs de découvrir du contenu dans des endroits spécifiques, comme l’actualité ou les évènements sportifs. Grande fut donc la surprise des utilisateurs lorsqu’ils ont découvert que New York City avait disparu subitement de la carte. En fait elle n’avait pas vraiment disparu, elle avait simplement été remplacée par « Jewtropolis », qu’on pourrait traduire par « la patrie des Juifs ».

Et Snapchat n’est apparemment pas la seule application à avoir subi cette petite modification étrange et de mauvais goût.

La carte de Snapchat vandalisée par des pirates informatiques

Dans un communiqué, Snapchat a qualifié l’incident d’acte de « vandalisme » et a déclaré que c’était quelque chose de « profondément offensant ». La société affirme avoir travaillé avec son partenaire Mapbox pour « régler le problème immédiatement ». Mapbox de son côté a qualifié l’acte de « discours haineux » mais a assuré que le problème avait été résolu « dans l’heure ».

« Notre équipe a supprimé et retiré cette information », a affirmé Mapbox dans un article de blog. L’entreprise américaine, spécialisée dans la cartographie en ligne, a expliqué que l’acte de piratage de son système avait été orchestré par une source anonyme qui avait déjà tenté en vain de corrompre son système à plusieurs reprises.

Selon Mapbox, son système IA de cartographie apporte plus de 7 000 changements journaliers qui sont tous contrôlés par des humains. L’erreur se serait glissée au stade de vérification manuelle par les employés de la firme. Une « erreur humaine » donc,  explique Mapbox.

D’autres applications touchées par le bug « Jewtropolis »

C’est une capture de Snap Map partagée par un internaute sur le compte Twitter de Snapchat Support qui a permis de détecter le bug. D’autres captures d’écran publiées par la suite sur les réseaux sociaux ont montré que Snapchat n’était pas la seule victime dans l’affaire. En fait, ce sont toutes les applications qui utilisent les données de cartographie tierces d’OpenStreetMap qui ont été touchées.

D’ailleurs, OpenStreetMap a lui-aussi publié un communiqué pour condamner l’acte à son tour, tout en précisant que la modification remonte à il y a un mois. C’est le retard dans le traitement des données en question qui a fait que ce n’est que maintenant que le public a vu New York City se transformer en Jewtropolis.