Quand Google Maps affiche une station de train qui n’existe pas (encore)

Google Maps serait-il un peu trop en avance sur son temps ? Il semblerait que ce soit le cas. En Suisse, le service de cartographie a effectivement ajouté à ses cartes une nouvelle station de train… alors que cette dernière n’est pas encore opérationnelle.

Repérée dans l’ouest du territoire suisse, et à seulement quelques kilomètres de Lausanne, la station en question se trouve sur la ligne reliant les villes de Vevey et Blonay.

Google Maps Vevey

Capture Google Maps

Baptisée « Vevey Vignerons », elle est également censée se trouver un peu en retrait de l’avenue de Beauregard.

Google Maps, en avance sur son temps

Seulement, dans les faits, ce n’est pas le cas, et pour cause : la station en question n’existe qu’à l’état de projet et elle n’est pas encore opérationnelle. Pire encore, selon les informations de l’édition suisse de 20 Minutes, elle fait également l’objet de fortes dissensions à l’échelle locale.

D’après nos confrères, cette station serait exploitée par Transports Montreux-Vevey Riviera et elle aurait principalement pour but de remplacer deux arrêts de train. L’idée finale étant d’augmenter le nombre de trains passant dans la région tout en s’assurant que ces derniers soient accessibles au plus grand nombre. Notamment aux personnes handicapées.

Toutefois, l’initiative ne semble pas remporter tous les suffrages et les usagers de l’un des arrêts à supprimer, Clies, sont ainsi montés au créneau afin de dénoncer le projet. Toujours selon les mêmes sources, ces derniers seraient en outre soutenus par la municipalité de Vevey elle-même.

L’opposition des usagers semble avoir eu un impact direct sur le projet. Vevey Vignerons était en effet censé entrer en fonction au mois de juin de cette année, mais le projet a été repoussé de plusieurs semaines.

Une station apparue soudainement sur les cartes de Google Maps

Google Maps, de son côté, semble avoir pris un peu d’avance puisque la station apparaît très clairement sur les plans du service.

Contactée par 20 Minutes, la firme a fait savoir que les données affichées sur le service provenaient de plusieurs sources différentes. Le porte-parole de l’entreprise a bien entendu cité ses fournisseurs et les sources publiques, mais aussi les contributions des utilisateurs. La plateforme a en effet beaucoup misé sur le collaboratif depuis son lancement.

De son côté, Jérôme Gachet, le porte-parole de Transports Montreux-Vevey Riviera, pense que le problème vient peut-être du fait que les horaires des trains doivent être annoncés une année à l’avance. Il ne comprend en revanche pas comment Google a pu obtenir les données associées à cette nouvelle station. L’hypothèse la plus probable est que ces dernières ont été volontairement soumises par un utilisateur du service, mais ce n’est qu’une simple supposition.

En tout cas, à l’heure où nous écrivons ces lignes, la station Vevey Vignerons est toujours apparente sur les cartes de Google Maps.

Mots-clés googlegoogle maps