Quand Google Street View permet de rendre visite à ses proches décédés

Et si Google Street View avait un rôle à jouer dans le processus de deuil ? Certains en semblent convaincus et cette étonnante histoire semble aller dans ce sens.

L’histoire en question commence avec Luisa Hoenle, une étudiante en école d’art âgée de 19 ans. Trois ans après le décès de ses grands-parents, cette dernière était en train de travailler sur son ordinateur lorsqu’elle a eu l’idée de taper dans Google Maps l’adresse où ils vivaient.

Crédits Pixabay

Elle a ensuite cliqué sur l’icône de Google Street View afin de pouvoir se rendre virtuellement sur place.

Croiser une personne disparue sur Google Street View

Les premières vues étaient assez récentes et elles montraient la maison telle qu’elle était aujourd’hui, avec un jardin en friche. Luisa Hoenle a alors eu l’idée de revenir un peu en arrière en utilisant l’outil de chronologie du service et elle a alors eu la surprise de tomber… face à son grand-père.

Prise quelques mois avant sa mort, la photo en question le montrait en train d’arroser ses plantes. La Google Car avait immortalisé cette scène en passant aux abords de la maison.

Bien sûr, l’image n’était pas parfaite. Elle manquait de définition et le visage du grand père était plongé dans le flou. Mais l’émotion, elle, était présente. Luisa a donc pris plusieurs captures et elle les a partagées sur Reddit, dans un subreddit consacré aux dernières photos des disparus.

Le succès a été immédiat. La publication de Luisa a totalisé des milliers de likes et des centaines de commentaires. Puis, très vite, d’autres photos extraites de Google Street View ont commencé à apparaître, avec des centaines de témoignages très poignants.

Une tendance qui remonte à plusieurs années

Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, la pratique n’est pas nouvelle et cela fait même plusieurs années que Google Street View est utilisé de cette manière.

En 2014, Bill Frankel avait même publié un témoignage sur Modern Loss, un témoignage dans lequel il racontait comment le service de Google lui avait permis de rendre visite à son père mort des années plus tôt. Encore une fois, en passant près de chez lui, une Google Car avait immortalisé une scène du quotidien montrant le disparu en train de travailler dans sa cour.

Une scène totalement anodine, mais qui a joué un rôle important dans le processus de deuil de Bill… et qui lui a aussi permis de présenter son père à ses propres enfants.

Dans les années 60, une psychiatre du nom d’Elisabeth Kübler-Ross avait théorisé sur le deuil et elle en avait déduit que le processus reposait sur cinq étapes principales : le choc et le déni, la colère, la négociation, la dépression et la douleur, puis enfin l’acceptation.

Une manière d’accepter la disparition de l’être aimé

La dernière étape est souvent considérée comme étant la plus difficile. Encore plus lorsqu’on n’a pas eu l’occasion de dire au revoir à la personne aimée, ce qui arrive malheureusement assez souvent.

Et c’est en cela que Google Street View peut avoir un rôle à jouer dans le processus de deuil. Voir un proche en train d’accomplir une tâche ordinaire, cela sonne un peu comme un hommage et c’est aussi un bon moyen de se rappeler des êtres aimés avant un accident ou une longue maladie.

De se rappeler de leur disparition… et par extension de l’accepter.

C’est en tout cas ce qui ressort des nombreux témoignages partagés sur le subreddit évoqué un peu plus haut.

A couple days ago I went to look at my favourite aunt’s house on maps and realized this is the last picture taken of her before she passed away. from lastimages

Hello Everyone, after seeing the post on this sub about looking up loved ones who have passed on google maps I wanted to give it a shot. This is my great grandpa. WWII Vet and retired Police Officer who passed away 2.5 years ago. I still feel like I see him around town all the time. I miss you. from lastimages

 

Mots-clés google street view