Quand InSight photographie une drôle de lueur bleue sur Mars

La NASA a envoyé plusieurs appareils sur Mars. InSight est le dernier arrivé sur place et il devrait nous permettre d’en apprendre beaucoup sur la planète rouge. En attendant, la sonde a commencé à immortaliser les somptueux reliefs de la soeur jumelle de la Terre et un GIF réalisé par l’agence a fait couler beaucoup d’encre la semaine dernière.

Et pour cause, puisque l’image en question laissait apparaître une drôle de lueur bleue sur la droite.

Flare Mars

Capture Twitter

Si cette photo a fait le bonheur des complotistes et de certains ufologues peu scrupuleux, elle a aussi beaucoup surpris William Shatner, l’interprète du Capitaine Kirk dans Star Trek.

Quand une lumière bleue apparaît sur Mars

L’acteur a ainsi pris la NASA à partie en lui demandant tout simplement à quoi correspondait cette drôle de lueur.

Contre toute attente, l’agence spatiale américaine n’a pas cherché à noyer le poisson et elle lui a ainsi répondu que cette lueur était en réalité causée par un simple flare sur la lentille de l’objectif de la caméra de la sonde.

Ces aberrations optiques sont assez courantes et elles sont principalement causées par une diffusion imprévue de la lumière à l’intérieur d’un objectif. Les effets peuvent être assez variés. Dans certains cas, le flare impacte simplement le contraste de l’image, mais il peut aussi générer des halos lumineux ou même des tâches et des éclats dans les conditions les plus extrêmes… ce qui peut d’ailleurs avoir une certaine valeur artistique.

Un simple flare

Les objectifs montés sur les caméras des sondes lancées dans l’espace n’étant guère différents de ceux que l’on trouve sur nos reflex ou nos hybrides, ils sont eux-mêmes exposés à ce type d’aberrations et il arrive fréquemment que des tâches ou des lumières suspectes apparaissent sur les photos prises par nos rovers ou même par l’ISS.

La discussion ne s’est pas terminée là cependant. D’humeur taquine, William Shatner a ainsi répondu qu’il y avait de fortes chances que JJ Abrams, un réalisateur connu pour son amour des flares, était dans le coin au moment de la prise de vue.

Pour rappel, InSight a atteint la planète rouge en novembre dernier et la sonde a été principalement conçue pour étudier les profondeurs de la planète grâce à son sismomètre. Grâce à elle, nous devrions donc en apprendre un peu plus sur Mars, mais également sur toutes les planètes du même type.

Mots-clés mars