Quand KLM vous explique tranquillement à quel endroit de l’avion vous avez le plus de chances de mourir

Les voyages en avion sont souvent sources de stress et d’angoisse pour les passagers. Nombreux sont ceux qui appréhendent les vols en avion en raison des risques de crash aériens. En cas d’accidents de ce genre, il est rare qu’il reste des survivants.

Dans un but informatif, la compagnie aérienne KLM, via sa filiale indienne, a fait une publication sur Twitter dans laquelle elle expliquait à quel endroit de l’avion les passagers avaient le plus de chances de vivre ou mourir.

Crédits Pixabay

Dans sa publication, KLM a indiqué que les passagers se trouvant à l’arrière de l’avion ont le plus de chance de survivre à un crash aérien. Toutefois, cette publication n’a pas fait long feu, car elle a rapidement été supprimée par la compagnie aérienne.

Des risques élevés si vous vous asseyez au centre de l’avion

« Selon une étude de données du Time, ce sont les passagers assis au centre de l’avion qui ont le plus de chance de mourir lors d’un écrasement », a écrit KLM sur Twitter. Toujours d’après ces données, les passagers assis à l’arrière de l’avion ont le plus de chance de survivre.

Les personnes assises au centre ont 39 % de chance de mourir lors d’un crash aérien contre 38 % pour celles qui sont assises à l’avant de l’avion. Si les intentions de la compagnie aérienne étaient bonnes, certains internautes ne l’ont pas vu de cet œil.

KLM critiquée par les internautes

Après la diffusion de ces informations, KLM a fait face à de nombreuses critiques de la part des internautes. D’après eux, la compagnie aérienne aurait été insensible face aux nombreux passagers angoissés qui auraient pu tomber sur ce genre d’informations.

Suite à la vague de critiques dont elle a fait l’objet, KLM a supprimé ses tweets et a publié, à la place, des excuses. « Nous souhaitons sincèrement nous excuser pour la récente mise à jour. Le poste était basé sur un fait de l’aviation publiquement disponible, et n’est pas l’opinion de KLM. Nous n’avons jamais eu l’intention de blesser les sentiments de qui que ce soit. Le message a depuis été supprimé », peut-on lire.

Après ces réactions, KLM y repensera certainement à deux fois avant de tweeter ce genre d’informations.

Mots-clés insolite