Clicky

Quand le conducteur d’une Tesla s’endort au volant avec Autopilot activé

Si les innovations technologiques sont conçues pour nous faciliter la vie, il arrive que certaines personnes les utilisent de manière vraiment stupide et irresponsable. La preuve en vidéo avec cet homme qui a eu la brillante idée de s’endormir au volant de sa voiture alors qu’il était en train de rouler à grande vitesse sur une route de Las Vegas.

La voiture en question est une Tesla Model X, visiblement configurée en mode « pilote automatique. » C’est le fameux mode sans chauffeur qui fait que les commandes sont censées être prises en charge à 100 % par l’intelligence artificielle du véhicule.

Model X

En théorie, il n’y a donc rien à craindre, mais l’attitude du conducteur n’en reste pas moins stupide et dangereuse, car l’Autopilot de Tesla a ses limites en matière de conduite autonome.

Une attitude stupide et dangereuse

Contrairement à ce que beaucoup semblent penser, le mode Autopilot de Tesla ne garantit pas une autonomie à 100 % aux voitures dont il est équipé. Certes, le système permet au véhicule de se prendre en charge toute seule, mais uniquement dans certaines circonstances et situations.

En tant que tel, ce système de conduite automatique se présente plus comme une « configuration d’aide au conducteur » au cas où l’automobiliste doit lâcher le volant durant quelques minutes tout au plus.

L’Autopilot requiert ainsi la présence d’un humain « parfaitement réveillé » pour pouvoir reprendre le volant à tout moment. C’est ce qu’on appelle une autonomie de niveau 2.

Ce n’est pas la première fois

L’histoire de cet homme endormi au volant de sa Tesla Model X n’est pas un cas isolé. Plusieurs histoires similaires ont déjà été rapportées, toujours en lien avec les voitures en mode pilote automatique du constructeur américain.

L’une d’elles impliquait un homme ivre qui s’est lui aussi endormi au volant, ce qui lui a valu une forte amende de la part des autorités. Ce genre de comportement nuit à la sécurité routière, car elle peut provoquer de graves accidents de la route.

De son côté, Tesla rappelle les limites de son Autopilot et invite les conducteurs à rester vigilants lorsqu’ils décident d’activer le système. En tout cas, il ne faut pas prendre à la lettre la technologie de conduite autonome.

Mots-clés tesla