Quand le Galaxy S10 confond le visage de son propriétaire avec celui de sa soeur

Le nouveau Galaxy S10 de Samsung est un téléphone très avancé d’un point de vue technologique. Il est notamment équipé d’un capteur d’empreintes à ultrasons directement intégré dans l’écran. Toujours pour sécuriser votre téléphone, le S10 possède également la fonction Face Unlock qui permet de déverrouiller le combiné grâce au scan du visage du propriétaire.

Le top en matière de sécurité (à priori), pourtant le célèbre YouTuber Lewis Hilsenteger a posté une vidéo sur sa chaîne qui montre que le Face Unlock n’est pas si fiable que ça en réalité !

Prise en main des Galaxy S10 et Galaxy S10+ : image 10

Une faille dans le Face Unlock du Galaxy S10

Pour sécuriser ses tout derniers téléphones phares, les Galaxy S10 et S10+, Samsung les a dotés de trois options de déverrouillage : la fonction de déverrouillage classique d’Android (avec un code/mot de passe/schéma), un capteur d’empreintes à ultrasons in-display, et la fonction Face Unlock. Cette dernière utilise la caméra frontale (ou les caméras frontales, dans le cas du S10+) pour reconnaître le visage du propriétaire du téléphone.

Mais il semble que cette option soit la moins fiable des trois, à en croire une vidéo de Hilsenteger publiée sur sa très populaire chaîne YouTube Unbox Therapy.

Dans ce vlog, le YouTuber commence par expliquer que son Samsung Galaxy S10+ a été déverrouillé en plaçant simplement une ancienne vidéo de lui face à l’écran du S10+. Hilsenteger en fait ensuite la démonstration lui-même en tenant face à son Galaxy S10+ un deuxième téléphone affichant une vidéo en plein écran où on peut voir clairement son visage. Et il semble que cela suffise en effet à déverrouiller l’écran du Galaxy S10+.

Une utilisatrice de Twitter, du nom de Jane Manchun Wong (@wongmjane), affirme également avoir réussi à déverrouiller le téléphone de son frère avec son visage à elle.

Un problème qui pourrait toucher d’autres téléphones

La faille est semble-t-il bien réelle, puisque les résultats de Hilsenteger ont été corroborés par d’autres vidéos YouTube. La question est maintenant de savoir si cette défaillance potentielle de sécurité est propre au Galaxy S10 ou si elle touche aussi d’autres téléphones haut de gamme.

En attendant une éventuelle correction de cette faille, mieux vaut utiliser l’impressionnant capteur d’empreintes digitales à ultrasons du S10, qui est clairement plus performant – et plus sécurisé – que Face Unlock.