Quand le photographe se déshabille devant ses modèles pour immortaliser leur réaction

Au nom de leur art, les artistes sont prêts à tout, quitte à se mettre à nu. Alors qu’on est habitué à voir des photos de modèles nus, cette fois-ci, c’est autour du photographe de se dénuder. Trevor Christensen, est un artiste à part entière qui est conscient de la force que possèdent les photos de nus.

Au lieu de photographier des personnes dans le plus simple appareil, il a opté pour un projet qui sort de l’ordinaire.

Trévor Christiensen

Photo de Trévor Christiensen

Trevor Christensen a choisi de se déshabiller devant ses modèles afin de capturer leur réaction à la vue de son corps dénudé. Conscient du déséquilibre causé par la « dissonance entre le statut de photographe et du photographié, » le photographe veut, à travers son projet baptisé sobrement « Nude Portraits, » rétablir un certain équilibre en mettant ses sujets à l’aise.

Son projet a débuté en 2014 et il a pu photographier une vingtaine de modèles.

Une question de confiance

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le travail de photographe n’est pas facile. Cela ne consiste pas seulement à appuyer sur un bouton, donc imaginez qu’en plus de cela, il faut le faire tout nu devant des inconnus.

C’est pourtant ce que Trevor Christensen recherchait en réalisant son projet photo.

« Mon opinion était que je suis une personne qui est à l’aise pour prendre des photos même si cela n’est pas toujours évident. J’aide mes sujets à se sentir à l’aise pour se faire prendre en photo. Et si je devenais un photographe mal à l’aise de prendre des photos, qui photographiait un sujet tout aussi mal à l’aise ? Je voulais explorer comment ma peur allait changer ma capacité à faire un portrait. »

Un projet qui aura duré 4 ans

Il aura fallu 4 ans à Trevor Christensen pour finaliser son projet. Durant ces 4 années, il s’est dévoilé nu devant des hommes et des femmes qui étaient seul(e)s, en groupe ou en binôme. Les photographies obtenues par Trevor Christensen étaient riches en émotions.

Sur certains clichés, les modèles se couvraient les yeux, visiblement gênés à la vue du corps nu de Trevor. D’autres rigolaient ou avaient le visage complètement défait quand certains restaient sans expressions.

Ses œuvres sont visibles sur son compte Instagram « @trevorchristensen. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Trevor Christensen (@trevorchristensen) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Trevor Christensen (@trevorchristensen) le