Quand le pilote d’un avion dessine des p*nis avec son GPS

Flight Training Adelaide se retrouve dans une situation peu confortable suite aux facéties de l’un de ses pilotes. Lors d’un vol d’essai, ce dernier s’ennuyait tellement qu’il s’est amusé à l’écrire avec le GPS de son avion. Pour ne rien arranger, le message s’accompagne également de quelques symboles phalliques.

D’après les informations rendues publiques, le pilote en question a décollé de l’aéroport de Parafield en Australie du Sud et il était chargé de tester le moteur de son avion en le faisant voler pendant deux heures.

omg

Capture écran Flight Aware

Peu emballé par sa mission, ce dernier a profité de l’occasion pour s’amuser avec le GPS de son avion.

L’art délicat du tracé par GPS

Il a en effet changé de trajectoire afin de dessiner dans le ciel un message laissant peu de place à l’interprétation : « I’m Bored ». L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais le pilote de l’avion a également accompagné son message de deux symboles représentant les attributs masculins, des attributs tracés à plusieurs kilomètres de distance l’un de l’autre.

L’image aurait pu rester privée, mais cela n’a pas été le cas. La capture de l’itinéraire a en effet fini sur les réseaux sociaux et elle a rencontré un certain succès chez les internautes.

Très vite, les médias australiens s’en sont alors mêlés et l’image est très vite devenue virale, ce qui n’a évidemment pas été au goût de l’employeur du pilote de la Flight Training Adelaïde.

Un trait d’humour qui ne fait pas que des heureux

Pine Pienaar, le directeur de la compagnie, a ainsi fait savoir par le biais d’un communiqué de presse que son école de pilotage ne tolérait pas les actions du pilote. Selon lui, l’instructeur aux commandes de l’avion n’aurait jamais dû s’amuser à tracer de tels motifs.

Ce que l’on ignore, en revanche, c’est si l’employeur du pilote compte prendre des mesures disciplinaires à l’encontre de ce dernier. Sans surprise, le directeur de la compagnie n’a pas souhaité rentrer dans les détails.

Il faut tout de même signaler que ce pilote n’a pas la primeur de la pratique. Sur Instagram, par exemple, il existe même un compte consacré à ces drôles de créations, un compte géré par une joggeuse très créative. En 2017, une association basée en Nouvelle-Zélande a même eu l’idée de dessiner des pénis avec des GPS afin d’attirer l’attention des internautes sur les dangers liés au cancer des testicules, et sur la nécessité de procéder à des dépistages de manière régulière.

Mots-clés insolite