Quand les fournisseurs de VPN multiplient l’acquisition de petites marques

Les VPN ont la côte depuis quelques années maintenant et l’on trouve de plus en plus de fournisseurs dédiés sur la toile. Des entreprises aux tarifs très différents les uns des autres, mais qui semblent être beaucoup plus liés que ce que l’on pourrait croire.

C’est du moins ce que révèle une enquête menée conjointement par le site The Next Web et The Best VPN.

De nos jours, se passer d’internet est devenu impossible. Le web est en effet partout, avec toutes les dérives que cela peut comporter en matière de sécurité. Dans ce contexte, les VPN sont de plus en plus populaires chez les internautes et nous sommes ainsi de plus en plus nombreux à nous tourner vers des fournisseurs spécialisés afin de nous protéger. Ce qui explique bien entendu l’explosion de ce marché.

Les entreprises VPN se multiplient de jour en jour pour mieux répondre aux besoins du marché, mais ce qu’elles se gardent de communiquer, c’est qu’elles appartiennent le plus souvent aux mêmes grandes enseignes.

AnchorFree, StackPath, Avast, Kape et Gaditek

Ce sont les 5 marques les plus célèbres dans le secteur du VPN. Ces sociétés possèdent à elles seules au minimum trois autres petites marques de fournisseurs de réseau privé virtuel.

AnchorFree possède à titre d’exemple sept autres petites entreprises dans le même secteur. Avast, Kape et Gaditek, de leur côté, détiennent chacun trois autres petits labels.

Sans éplucher le contrat général de vente ou sans recherches approfondies, les clients des petites marques ne peuvent pas savoir que leur fournisseur appartient à une plus grande marque. Ces entreprises donnent ainsi l’impression de chercher à couvrir leur identité, ce qui soulève bien entendu de nombreuses questions quant à leurs motivations profondes.

Pour garantir une meilleure confidentialité des clients

Selon Liviu Arsène, analyste senior des menaces électroniques chez Bitdefender, c’est cette fragmentation du marché qui garantit la protection et la confidentialité des données des clients. Une entité peut facilement démasquer l’identité d’un utilisateur ou corrompre ses données en faisant une recherche sur un même grand fournisseur. Par contre, la tâche lui sera difficile en recherchant sur plusieurs fournisseurs de réseau privé virtuel.

A part cela, les petites marques appartenant aux grandes enseignes possèdent des technologies d’anonymisation et de sécurité qui leur sont propres. Cela permet à la marque principale de multiplier ses produits et ses cibles. Avoir plusieurs serveurs répartis partout dans le monde leur offre une visibilité sur une plus grande couverture.

Préserver l’identité de la marque à qui elles appartiennent permet donc à ces petites enseignes de rester compétitives et performantes sur le marché.