Quand Neil DeGrasse Tyson s’intéresse à la puissance destructrice des dragons de Game of Thrones

Neil DeGrasse Tyson, directeur du planétarium Hayden, a donné son avis de scientifique à propos du dragon qui a brûlé les bâtiments en pierre dans Game of Thrones. Il s’agit de l’une des scènes les plus choquantes de la série, présentée dans le cinquième épisode de la huitième saison.

Attention, la suite de cet article comporte des spoilers. Il est donc préférable de cesser sa lecture si vous n’êtes pas à jour dans la série.

Game of Thrones saison 8 épisode 4 (photo 3)

Crédits HBO

Dans le cinquième épisode, Daenerys détruit la ville de Port Réal avec le feu de Drogon, en massacrant des milliers d’innocents. Les flammes intenses embrasent l’intérieur des bâtiments et les font exploser.

Port Réal est édifié en pierres, mais le puissant dragon l’a complètement détruit de façon surprenante. Cela peut sembler irréaliste, car le feu ne devrait pas brûler les minéraux. Certains fans se sont demandé comment un dragon pourrait détruire aussi facilement des bâtiments aussi épais.

« La science derrière cette découverte est simple : les flammes du dragon fonctionnent comme une bombe », a expliqué l’astrophysicien Neil DeGrasse Tyson.

L’effet d’une bombe

D’après Tyson, si une poche d’air est réchauffée instantanément, elle aura l’effet d’une bombe. L’air chaud s’étend rapidement et crée une onde de choc. Celle-ci va alors s’étendre de manière catastrophique et tout détruire.

Les livres de George R.R. Martin contiennent de nombreux récits sur les dragons qui démolissent des bâtiments et qui font fondre les pierres. Harrenhal, le plus grand château de Westeros, a été détruit par les dragons sous le commandement d’Aegon Targaryen.

Dans la série, Drogon, Viserion et Rhaegal possèdent deux gigantesques ailes membraneuses, deux pattes arrière et crachent du feu. Ils auraient été inspirés de la vouivre, une créature fantastique.

L’apogée des tueries de Game of Thrones

L’épisode 5 a montré une Daenerys en quête de vengeance. Installée sur le dos de Drogon, la reine a détruit une grande partie de Port-Réal sous les yeux larmoyants de Cersei.

Tyson a déclaré être un fan de la série. Toutefois, cet épisode l’aurait beaucoup déçu. Il aurait souhaité que le harpon « Scorpions » de Cersei Lannister ait atteint le dragon.

« La série est capable d’idées plus profondes au-delà des tueries, mais dans un sens, c’était l’apogée. C’était la bataille que tout le monde anticipait en espérant que les harpons fonctionnent », a-t-il déclaré.

L’écrivain est sur le point de terminer les tomes 6 et 7 des livres intitulés « The Winds of Winter » et « A Dream of Spring ». Des dragons y seraient toujours présents.

Mots-clés game of thrones