Clicky

Quand un maire français partage un avis de recherche pour.. .Walter White

Histoire de faire rire la toile ou pour faire parler de lui, un utilisateur de Twitter du nom de « @malik_bmz » a publié le 29 août 2018 un faux avis de recherche sur le réseau social dans lequel il demandait aux internautes de l’aider à retrouver le père d’un de ses amis qui avait disparu.

Pour faire les choses comme il se doit, l’utilisateur a même publié la photo du père de son ami.

Vidéo bonus Breaking Bad

Ils ne vous manquent pas un peu à vous ?

L’image était accompagnée du message suivant : « Bonjour, j’ai un ami qui recherche son père, il a disparu depuis plusieurs heures. Il est gravement malade on doit absolument le retrouver RT et venez dm si vous avez des infos svp. »

Vu le ton du message, on serait presque tombé dans le panneau si la photo de la publication n’était pas en fait celle de Walter White, le personnage principal de Breaking Bad.

Un message retweeté par le maire de Chartres

Ceux qui ont déjà vu Breaking Bad auront directement compris qu’il s’agissait d’une mauvaise blague inspirée par l’histoire de la série.

Dans le show, Walter White, interprété par Bryan Cranston, joue le rôle d’un professeur de chimie atteint de cancer qui se lance dans la production de métamphétamine pour payer ses soins et qui finit par disparaître du foyer familial.

Breaking Bad est peut-être une série populaire, mais cela ne veut pas dire que tout le monde l’a déjà vu. Pour preuve, le faux avis de recherche a été partagé 16 000 fois sur Twitter. Parmi les 16 000 personnes qui ont partagé la publication, on retrouve Jean-Pierre Gorges, le maire de Chartres.

Un maire qui a le sens de l’humour

Pour le moment, on ne sait pas si Jean-Pierre Gorges a retweeté cette publication parce qu’il ne savait vraiment pas qu’il s’agissait d’un faux avis de recherche ou parce qu’il était lui aussi fan de la série et qu’il trouvait la blague amusante.

Le tweet du maire n’est pas passé inaperçu et a fait l’objet de nombreux articles sur le web. Jean-Pierre Gorges a préféré prendre la chose sur le ton de la rigolade et a répondu à un article de France 3 qui parlait de lui en écrivant : « Enfin on parle de moi ! Je commençais à désespérer. »

En voilà un qui a le sens de l’humour.