Quand un ufologue trouve la tête de Jabba le Hutt sur Mars

Mars ne fascine pas uniquement les astronomes émérites ou les ingénieurs en aérospatiale. Certains ufologues passent en effet des heures entières à scruter les photos prises par les rovers de la NASA afin de tenter de découvrir des vestiges d’une civilisation extraterrestre ou la preuve d’un terrible complot mondial.

L’un d’entre eux a trouvé un rocher ressemblant… à la tête de Jabba le Hutt. Celle-là, personne ne l’avait vue venir.

Jabba

Si ce nom n’évoque rien de spécial en vous, alors sans doute est-il nécessaire de commencer par faire les présentations.

Jabba, un personnage pas comme les autres

Jabba le Hutt est un personnage – fictif – appartenant à l’univers Star Wars. De son vrai nom Jabba Desilijic Tiure, il est mentionné dès le premier film de la trilogie des années 70-80, mais il apparaît pour la toute première fois dans Le Retour du Jedi. C’est en effet lui qui a capturé Han Solo.

D’après l’histoire imaginée par George Lucas, Jabba est en réalité le fils du tristement célèbre Zorba le Hutt et il dirige le Clan Desilijic des Hutts, une organisation criminelle très puissante sur Tatooine. Accessoirement, il n’est pas non plus un canon de beauté et il ressemble ainsi à une grosse limace.

Jabba le Hutt occupe une place importante dans la première trilogie et il s’est rapidement imposé comme une figure emblématique de la saga, devenant de ce fait un symbole de la pop culture.

Scott Waring, l’éditeur du site UFO Sightings, était précisément en train de regarder une photo de la surface de Mars lorsqu’il est tombé sur un rocher à l’allure étrange. Du moins de son point de vue. Intrigué, il a zoomé sur la zone et il a alors eu la surprise de se retrouver face à ce qu’il estime être le portrait d’une créature ressemblant comme deux gouttes d’eau au personnage de la célèbre franchise.

Bizarre, n’est-ce pas ? Pas complètement, en fait. Si vous vous intéressez un peu aux processus psychologiques, alors il est possible que vous ayez entendu parler de la paréidolie.

La magie de la paréidolie

Le cerveau, comme chacun le sait, est un organe proprement fascinant et il passe ainsi le plus clair de son temps à analyser tous les signaux pour tenter de les structurer. Cela vaut bien entendu pour les images s’imprimant sur nos rétines. Pour chaque forme observée avec nos yeux, notre cerveau les compare à une base de données composée de plusieurs formes référencées afin de mettre un nom sur ce que nous voyons.

La paréidolie consiste précisément à identifier des formes familières dans un paysage, un nuage ou même de la fumée et c’est notamment grâce à ce processus que nous avons parfois l’impression de voir des animaux dans les nuages ou… des personnages populaires dans les rochers martiens.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’une personne pense avoir aperçu un visage familier sur Mars. Cydonia Mensae, un relief martien, avait été pris en photo par l’orbiteur Viking 1 lors de son survol de la région durant l’été 1976 et de nombreuses personnes avaient alors eu l’impression de distinguer un visage humanoïde.

La surprise avait été telle que de nombreux journaux s’étaient emparés de la découverte, et ce fameux visage s’est par la suite retrouvé dans de nombreux films et romans.

Jabba Mars

Mots-clés funinsolitemars