Quand une influenceuse a la mauvaise idée de comparer sa vie à celle des ouvriers des rizicultures

Natalie Schlater, de Stockholm, est une instagrammeuse ayant gagné une certaine popularité sur Instagram. A son actif, elle compte douze mille abonnés et 652 posts. La plupart de ses photos, prises dans différents paysages des pays qu’elle explore au cours de ses voyages, montrent son corps de rêve en tenue sexy.

Cependant, sa dernière publication n’a pas été aussi populaire que les autres.

Facepalm

Crédits Pixabay

Natalie Schlater a publié une photo d’elle habillée en bikini. Sur le cliché, prise en Indonésie, elle contemple des rizières. Ce qui a choqué les internautes, c’était le texte qui l’accompagnait.

Comme légende, elle a écrit : « En pensant à quel point ma vie est différente de celle de l’homme qui cueille du riz tous les matins ».

Elle a immédiatement été critiquée pour sa « vantardise » et son « insensibilité » en plusieurs dizaines de commentaires. Le post s’est rapidement répandu sur internet.

Elle a supprimé son compte

Elle a été qualifiée de « narcissique ». « C’est l’incarnation même de la génération des médias sociaux », a écrit un internaute dans l’un des commentaires.

« Rien que de penser que je suis si populaire et si riche et que ce type est un riziculteur », a sarcastiquement réagi un autre.

Selon une autre réaction, « le riziculteur est probablement plus satisfait de sa vie et non de son statut, comme nous tous ». « Il travaille pour gagner sa vie, ce qui est un début », a ajouté un autre utilisateur.

Natalie Schlater a d’abord supprimé le post. Elle a ensuite transformé son compte en un profil privé avant de le supprimer.

Elle a déclaré avoir été mal interprétée

Pour sa défense, l’influenceuse a tenu à affirmer à Bored Panda que ses propos ont été mal interprétés. « Je suis très consciente de mes privilèges et je suis reconnaissante pour tout ce que j’ai dans ma vie », a-t-elle déclaré.

Elle a ajouté qu’elle a toutefois travaillé dur, dans son travail au quotidien, « pour économiser assez d’argent pour partir en voyage ». Elle a noté qu’elle ne vient pas d’une famille riche, comme cela peut paraître des médias sociaux. « Je sais que tout n’est pas comme il y paraît. »

« Cela étant dit, je suis vraiment désolée si j’ai blessé quelqu’un, ce qui n’a jamais été mon intention », a-t-elle poursuivi. « S’il vous plaît, soyez plus aimables les uns envers les autres et répandez la bonté et non la haine. »