Et voici la raison qui a poussé à l’abandon de la Connexion Wi-Fi Nintendo

Il y a plus d’un mois maintenant, Nintendo annonçait l’arrêt définitif de la Connexion Wi-Fi Nintendo, un arrêt brutal : le 20 mai 2014, du jour au lendemain, il ne sera plus possible de se connecter à la fameuse CWF Nintendo, celle qui aura donné des heures et des heures de jeux à toute une population de joueurs. Parmi cette population, beaucoup se sont sentis trahis, abandonnés par Nintendo qui était alors « accusé » de faire ceci dans l’unique but de pousser les joueurs de la Wii et de la DS qui ne l’auraient pas encore fait à rejoindre les rangs des utilisateurs de Wii U et 3DS.

Cette accusation est cependant fausse, et nous en avons désormais la preuve. Mieux, nous avons la vraie raison qui a poussé Nintendo à abandonner sa CWF si chère aux joueurs.

Nintendo n'a pas vraiment choisi la date d'arrêt de sa CWF

Nintendo n’a pas vraiment choisi la date d’arrêt de sa CWF

Il faut savoir que Nintendo ne faisait pas tourner la CWF sur ses propres serveurs : la firme nippone faisait en réalité appel à une compagnie spécialisée dans ce genre de choses, à savoir GameSpy.

Et c’est donc GameSpy qui a récemment annoncé que tous ses serveurs de jeux multijoueurs seront éteints dès le 31 mai prochain. Ainsi, ce n’est pas vraiment la faute de Nintendo. Enfin, pas entièrement.

Parce que si GameSpy arrête bel et bien ses serveurs, ces derniers ne faisaient pas tourner que la CWF Nintendo : d’autres utilisaient ce service, comme EA, Ubisoft, Capcom et d’autres. Certains d’entre eux ont d’ailleurs indiqué une migration prochaine.

Vous le savez, Nintendo ne fait pas partie de ceux qui migreront et la compagnie, si elle n’a pas vraiment choisi le moment exact, a tout de même décidé de ne pas continuer…

Via

Mots-clés nintendo