Rdio, le service d’écoute musicale en streaming, ouvre enfin ses portes aux U.S.A !

Lancé début juin en bêta fermée, Rdio est un service d’écoute musique en ligne réservé pour le moment aux internautes américains et canadiens. La bonne nouvelle, c’est qu’il est en grande partie financé par les fondateurs de Skype et de Kazaa, ce qui lui augure sans doute un avenir plus réjouissant que celui de notre regretté Jiwa. D’autant plus que Rdio ne propose aucune version gratuite et se contente donc d’un modèle intégralement payant.

Au total, le catalogue de Rdio propose environ 7 millions de titres. Ces derniers sont accessibles directement en ligne, comme ce que propose la plupart de ses concurrents, mais une fonction plutôt pratique permet également de rapatrier en local le contenu de ses listes de lecture. Ce qui le rapproche considérablement du fonctionnement de Spotify.

Pour le reste, le gros bémol c’est que Rdio ne propose aucune version gratuite. Les trois premiers jours d’utilisation n’engagent aucun frais mais ceux qui souhaiteront continuer avec le service devront opter pour un des abonnements proposés. Notons d’ailleurs que si l’offre à 5 $ par mois vous permettra d’écouter toute la musique de votre choix, vous devrez opter pour la formule à 10 $ par mois si vous souhaitez pouvoir enregistrer le contenu de vos playlists sur votre ordinateur. Précisons en outre que le service propose une application Adobe AIR minimaliste pour vous permettre de profiter de son catalogue.

Point intéressant, Rdio ne propose aucune publicité. En revanche, il n’est pour le moment disponible qu’aux Etats-Unis et au Canada, sur une simple inscription puisque la version bêta est désormais terminée.

Mots-clés musiquestreamingweb