Clicky

ReadBurner, pour améliorer sa veille…

Google Reader est l’un des lecteurs de Flux RSS les plus utilisés, c’est un fait. Simple et efficace, il fait partie de ces outils qui viennent merveilleusement bien compléter notre veille. Et ReadBurner l’a bien compris puisque son service en est complètement inspiré : il permet en effet de voir ce que partagent les autres utilisateurs et d’établir ainsi un palmarès des articles les plus plébiscités.

La veille, qu’elle soit technologique ou pas, fait partie du quotidien de nombreux blogueurs. Evidemment, je ne déroge pas à la règle et je passe ainsi plusieurs heures par jour à éplucher toute l’actualité. Ma veille s’appuie essentiellement sur deux types d’outils : les digg-like et les Flux RSS. Concernant ces derniers, il faut avouer que ce n’est pas toujours facile d’estimer la portée des articles lus.

Et c’est sur ce point qu’intervient ReadBurner. En s’appuyant sur ce que les utilisateurs de Google Reader partagent, il est capable d’estimer la pertinence des articles diffusés et de les classer comme il se doit. C’est d’autant plus appréciable que la notoriété des auteurs n’est pas prise en compte et qu’on se concentre donc essentiellement sur le contenu des billets partagés.

Plusieurs filtres sont disponibles et l’on peut, au choix, afficher les articles les plus populaires ou ceux qui viennent tout juste d’être publiés. A noter aussi la présence de catégories qui, si elles ne sont pas exhaustives, permettent d’aller droit vers l’essentiel. Exactement comme un digg-like, en effet… Mis-à-part le fait que les utilisateurs ne peuvent pas voter pour leurs articles préférés, ce qui était par ailleurs préférable pour conserver une certaine cohérence.

Seul petit bémol, le contenu diffusé est essentiellement anglophone. Ce n’est pas dramatique, certes, mais sans vouloir me montrer chauvin, on aurait apprécié une version française. En dehors de cela, ReadBurner est un outil tellement sympathique, tellement convaincant, qu’on se demande bien pourquoi Google n’a pas encore essayé de l’acheter.

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.