Clicky

RealDoll souhaite créer des poupées sexuelles intelligentes 

RealDoll s’intéresse beaucoup à l’intelligence artificielle et c’est précisément ce que Matt McMullen, son PDG, a affirmé durant une session de ask me anything sur Reddit. L’homme n’a d’ailleurs pas mâché ses mots et il a notamment révélé qu’il travaillait avec son équipe sur une poupée sexuelle robotisée intelligente. Tout un programme.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’entreprise derrière les RealDolls n’est pas récente. Elle a en effet ouvert ses portes dans les années 90 et le tout premier modèle a été présenté en 1996. Il avait fait fureur à l’époque et il a été remplacé par un second modèle encore plus abouti quelques années plus tard.

IA RealDoll

Les prochaines RealDolls seront peut-être équipées d’une intelligence artificielle.

Et à présent, elle règne d’une main de fer sur le marché des poupées sexuelles de luxe.

RealDoll s’intéresse beaucoup à l’intelligence artificielle

A l’heure actuelle, les RealDolls se déclinent en plusieurs versions, des versions qui sont toutes dotées d’un squelette en PVC et d’un revêtement en silicone… figé. Ces poupées sont certes très réalistes mais elles ne sont pas capables de se mouvoir ni de parler. Cela changera peut-être très prochainement.

Comme indiqué un peu plus haut, le PDG de l’entreprise a profité d’une séance de AMA sur Reddit pour répondre aux questions des internautes et pour exposer sa vision du futur.

Il n’est pas le premier à se prêter à cet exercice, bien entendu, mais son intervention a fait couler beaucoup d’encre. Rien de surprenant à cela car il a longuement évoqué l’intelligence artificielle durant l’entrevue et il a notamment déclaré que ses ingénieurs travaillaient depuis un moment sur une IA adaptée aux poupées sexuelles de l’entreprise.

L’homme n’en est d’ailleurs pas resté là. Il a en effet ajouté un peu plus tard que cette fameuse IA sera à la fois « amusante » et « intéressante ». En outre, RealDoll n’aurait pas l’intention de copier l’intelligence humaine. Le but de cette intelligence serait avant tout de divertir et de séduire, ce qui est plutôt logique compte tenu du positionnement des produits de la marque.

Divertir et séduire sont les maîtres mots de cette IA

Mais ce n’est pas le plus intéressant. Toujours d’après Matt McMullen, le produit développé par les ingénieurs de l’entreprise serait presque prêt et il pourrait même être disponible avant la fin de l’année prochaine.

Et ensuite ? Le patron de RealDoll n’a pas l’intention d’en rester là. La prochaine étape, ce sera ainsi de créer des mannequins robotisés capables de se déplacer seuls. Il espère d’ailleurs lancer une poupée sexuelle équipée d’une tête robotisée dès la fin 2017.

Le bon côté de la chose, c’est que vous allez avoir le temps de faire économie. Les poupées de la marque ne sont effectivement pas données et leur prix de vente tourne généralement autour des 5 000 $, le tout sans intelligence artificielle ni mécanisme d’aucune sorte.