Clicky

Réalité Virtuelle : Intel laisse tomber son projet Alloy

Certains projets aboutissent, d’autres non ; tel est malheureusement le cas du Projet Alloy. Annoncé en grande pompe au cours d’année 2016 par Intel, ce projet reposant sur l’étonnant concept de « Merged Reality » (que l’on peut traduire par réalité fusionnée en bon français), ne verra finalement jamais le jour.

Il faut dire qu’en un an la firme de Brian Krzanich n’aura pas réussi à agglomérer suffisamment de partenaires autour de son programme. Une gageure pour les technophiles puisque le Projet Alloy proposait une expérience innovante et surtout autonome. Conçu pour servir de plateforme de référence pour d’autres casques de réalité virtuelle basés sur les composants Intel, Project Alloy avait en effet l’avantage de ne pas être dépendant d’un PC ou d’une quelconque autre machine.

clouds-1845517_1920

Faute de partenaires, Intel vient d’annoncer avoir laissé tomber son projet Alloy. Annoncé à l’été 2016, ce dernier s’axait sur le concept de réalité fusionnée.

« Nous avons pris la décision de laisser le projet Alloy et son design de référence de côté » indique donc Intel dans un communiqué sans pour autant faire mention d’une volonté de tourner le dos définitivement aux secteurs respectifs de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée.

Continuer d’investir dans la VR et l’AR

La firme réaffirme en effet sa volonté de continuer  investir dans les domaines de l’AR et de la VR tout en rappelant quels projets elle continue de soutenir : « Nous continuerons d’investir dans le développement de technologies à destination des expériences de réalité augmentée et virtuelle nouvelle génération. Cela comprend: Movidius pour le traitement visuel, Intel RealSense pour la détection de profondeur et les solutions à six degrés de liberté (6DoF), ainsi que d’autres technologies périphériques telles que Intel WiGig, Thunderbolt et Intel Optane« .

Il faut dire que la compagnie de Santa Clara n’a aucun intérêt à se désintéresser totalement de ces technologies naissantes. Il suffit de regarder du côté de Microsoft et de ses plans en la matière pour se dire qu’Intel a effectivement tout intérêt à continuer de graviter autour de ce secteur.

Qui sait, un partenariat entre les deux firmes permettra peut-être de créer un véritable troisième acteur sur le marché. Nul doute que l’Oculus Rift et le HTC Vive serait heureux d’avoir un compagnon de jeu  supplémentaire !

Mots-clés intel

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.