Realme posera ses valises en France le 24 mai

Realme vient de le confirmer, la marque va bien étendre la commercialisation de ses produits à la France. Le Realme 3 Pro sera ainsi le premier à sortir dans l’hexagone et son lancement est prévu pour le 24 mai.

Realme n’est pas une marque inconnue au bataillon. Elle est en effet très présente en Asie. En revanche, elle est encore jeune et elle a ainsi été fondée en mai 2018 par le géant BBK Electronics, un géant qui possède d’autres marques prestigieuses telles que Oppo ou encore OnePlus.

Realme 3 Pro

Jusqu’à présent, l’entreprise s’est surtout focalisée sur les marchés chinois et indiens, mais elle ne compte pas se limiter à ces territoires.

Realme arrive en France

En réalité, elle compte aussi faire sa place en Europe, et notamment en France. Elle a en effet annoncé un peu plus tôt dans la semaine le lancement de son tout premier téléphone sur notre territoire : le Realme 3 Pro.

Dévoilé en avril, le Realme 3 Pro se positionne sur un segment milieu de gamme, mais cela ne l’empêche pas de proposer de belles choses. L’appareil est en effet doté d’un beau boîtier aux finitions soignées, avec un écran aux bordures contenues. L’encoche habituelle est présente et elle se trouve dans la partie supérieure de la dalle. Le menton est pour sa part assez fin.

La fiche technique a aussi son charme. Le terminal embarque en effet un écran de 6,3 pouces et un Snapdragon 710 couplé à 4 ou 6 Go de mémoire vive suivant les versions. L’espace de stockage va de 64 à 128 Go et il est possible de l’étendre avec une micro SD.

Le Realme 3 Pro sera le premier à sortir sur le territoire français

Le Realme 3 Pro embarque aussi un capteur de 48 millions de pixels placé à l’arrière et il profite d’une batterie de 4045 mAh compatible avec le VOOC 3. Autant dire qu’il a de solides arguments pour séduire, d’autant que son prix de vente tourne autour des 220 € HT.

Realme est en effet connu pour tirer ses prix vers le bas et pour appliquer une politique tarifaire assez proche de celle de Xiaomi. C’est bien entendu une bonne nouvelle pour les consommateurs, mais ça l’est un peu moins pour la concurrence.

Mots-clés realme