Rechercher sur Google Drive et Picasa à partir de Spotlight

Spotlight n’est peut-être pas une révolution, mais l’outil de recherche nativement intégré à Mac OS X peut s’avérer très pratique dans certains cas et notamment lorsqu’on ne parvient plus à mettre à la main sur les dernières vidéos nudistes de l’oncle Teddy. Toutefois, le gros point noir de ce dernier, c’est qu’il limite sa recherche au disque dur local. A l’heure du « cloud », ça fait un peu tâche mais il existe justement un petit freeware qui va vous permettre d’outre-passer cette très vilaine limitation : Precipitate. Car en effet, une fois ce dernier installé, vous allez avoir la possibilité de trouver des documents et des images stockés sur Google Drive ou sur Picasa à partir de Spotlight.

Le fonctionnement de l’outil est assez simple. Pour commencer, vous devez aller le télécharger à cette adresse. Attention toutefois à ne pas vous tromper de version puisque la 1.0.7 fonctionne uniquement avec OS X 10.5 ou supérieure tandis que la 1.0.5 a été exclusivement développée pour OS X 10.4. Une fois que c’est fait, vous allez devoir décompresser l’archive rapatriée, ce qui vous permettra d’obtenir un fichier de type « .prefPane ».

Rechercher sur Google Drive et Picasa à partir de Spotlight

Precipitate est un chouette freeware qui va vous permettre de rechercher des documents et des images stockés sur Drive / Picasa à partir de Spotlight.

Si vous n’êtes pas encore très à l’aise avec Mac OS, il faut simplement savoir que ce type de fichier ne se comporte pas comme une application. Il est donc inutile de le déplacer dans le répertoire du même nom. En réalité, tout ce que vous avez à faire, c’est de double-cliquer dessus pour ajouter automatiquement l’outil aux préférences système de votre bécane. Ce qui veut aussi dire que vous devrez impérativement passer par ces dernières pour configurer Precipitate. Puisqu’on en parle, il faut d’ailleurs souligner que cette étape est plutôt rapide puisque la seule chose dont aura besoin l’outil, c’est de l’adresse de votre compte Google et du mot de passe associé.

Mais attention tout-de-même car si vous avez activé la vérification en deux étapes sur votre compte, alors Precipitate sera incapable de synchroniser vos fichiers. Il faudra donc penser à la désactiver le temps de lui filer vos identifiants.

Une fois que tout est en place, il vous suffira de sélectionner les services qui vous intéresse – Google Drive, Picasa ou Google Bookmarks – et de cliquer sur le bouton « refresh now » pour que l’indexation commence. Lorsque tout est en place, l’outil vous le dira et vous n’aurez donc plus qu’à utiliser Spotlight et à saisir quelques termes dans le champ de recherche pour mettre la main sur vos précieux fichiers.

Via



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Créer une police avec sa propre écriture gratuitement

    Créer une police avec sa propre écriture gratuitement

    Ceux qui comme moi aiment bien gribouiller de temps en temps savent combien il est difficile de trouver une police sympa, lisible et originale pour compléter les bulles de nos dessins. Perso, j’ai bien essayé d’écrire à la main mais je n’ai jamais réussi à conserver une écriture lisible au-delà de quelques mots. Bref, grâce à ce blog BD, j’ai découvert un site qui pourra peut-être vous aider : myscriptfont ! Le principe est ultra simple : pouvoir créer sa propre police, avec son écriture perso. Et si le concept est simple, l’utilisation l’est tout autant……

  • Personnaliser les "gestures" de la Magic Mouse et du Magic Trackpad

    Personnaliser les « gestures » de la Magic Mouse et du Magic Trackpad

    Comme tout bon fanboy qui se respecte, votre humble serviteur s’était rapidement précipité sur le Magic Trackpad lorsque ce dernier s’est retrouvé sur le marché. De même pour la Magic Mouse. Il faut dire aussi que les « gestures » intégrés à Mac OS sont assez intéressants et peuvent même nous permettre de gagner pas mal de temps au quotidien. Toutefois, le gros défaut de la chose, c’est que les possibilités de personnalisation et de configuration sont assez limitées. Pas très drôle, évidemment, mais sachez qu’il existe justement un logiciel gratuit qui va vous permettre de personnaliser…

  • Un boitier pour le Raspberry Pi

    Un boitier pour le Raspberry Pi

    Fraichement débarqué dans le commerce la semaine dernière, le Raspberry Pi s’est vendu comme des petits pains et cela n’a rien d’étonnant puisque les ordinateurs à moins de 50 € ne sont pas forcément légion. Surtout ceux qui sont capables de décoder du 1080p et qui tiennent dans le creux de la main. Or justement, si cette incroyable machine cumule les bons points, elle souffre toutefois d’un très vilain défaut : elle est commercialisée nue, et donc sans boitier. Bien heureusement un designer amateur a décidé de plancher sur la question et un boitier dédié…


  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -