Les recommandations du bouton Google +1 disponibles pour tous !

Depuis le mois dernier, Google est en train de tester une nouvelle fonctionnalité en rapport avec le bouton « +1 », celui-là même qui permet de partager facilement du contenu sur Google+. Afin de le rendre aussi attractif que possible, Big G a évidemment implémenté un système de recommandations permettant à l’internaute de découvrir des articles populaires publiés sur le même site que celui sur lequel il se trouve. Une fonction intéressante mais qui n’était pas accessible à tous les internautes puisqu’il fallait être inscrit au programme Google+ Platform Preview pour en profiter. Cela vient justement de changer puisque ces fameuses recommandations apparaissent désormais chez tous les internautes du monde entier.

Les recommandations du bouton Google +1 disponibles pour tous !

Le fonctionnement de ces recommandations est assez simple. Lorsque l’internaute placera le curseur de sa souris sur le bouton « +1 » de n’importe quel site, une fenêtre va apparaître pour lui permettre de partager le contenu associé sur le réseau social de Google. Rien d’anormal, ça fonctionne ainsi depuis la nuit des temps. Toutefois, là où les choses changent désormais, c’est qu’une nouvelle zone va apparaître dans cette fameuse fenêtre, une zone affichant tout simplement les articles les plus populaires du site en question. L’internaute n’aura alors plus qu’à cliquer sur le lien qui l’intéresse pour ouvrir automatiquement l’article dans un nouvel onglet. C’est assez intéressant, et ce aussi bien pour l’internaute que pour le webmestre ou le blogueur.

L’internaute, lui, va effectivement avoir la possibilité de découvrir du nouveau contenu, et donc des articles dont il ne soupçonnait pas forcément l’existence. C’est donc un bon moyen de faire de nouvelles découvertes et d’élargir notre horizon numérique. Quant au webmestre, ou au blogueur, l’intérêt de la chose est évident : ces recommandations vont lui permettre de générer encore un peu plus de trafic et, surtout, d’augmenter son nombre de pages vues.

Reste évidemment à savoir si l’arrivée de cette nouvelle fonctionnalité va réellement avoir beaucoup d’incidence. Après tout, rares sont les internautes à utiliser ces fameux boutons de partage qui égayent nos sites et nos blogs. Sauf dans certaines sphères, bien évidemment…

Via