Red Bull Stratos : la vidéo du saut de Félix Baumgartner

Felix Baumgartner… Ce nom restera sans aucun doute possible dans l’histoire et c’est bien normal puisque le parachutiste autrichien est depuis hier soir le tout premier homme à avoir franchi le mur du son en chute libre. Et ce après s’être élancé d’une capsule se trouvant à plus de 39.000 mètres d’altitude, ce qui lui a permis d’atteindre la vitesse record de 1.136 km/h.. Une performance impressionnante, bluffante même, et que vous allez pouvoir découvrir ou redécouvrir au travers de la vidéo tournée par la mission Red Bull Stratos. Une vidéo qui dure un peu plus de 10 minutes et qui risque fortement de vous mettre une petite claque au passage.

Un saut en parachute dure en moyenne une trentaine de seconde. Très rapide, évidemment, et cela n’a rien de très étonnant puisqu’un saut en tandem, par exemple, se déroule à une altitude de 4.000 mètres. Dans certains cas et dans certaines épreuves, ça peut même se faire de moins haut. La voltige se déroule ainsi à une altitude de 2.300 mètres tandis que la précision d’atterrissage part de quelque chose comme 1.000 mètres.

Red Bull Stratos : la vidéo du saut de Félix Baumgartner

On est évidemment très loin du saut de Felix Baumgartner et de ses 39.000 mètres d’altitude. Notre parachutiste autrichien est effectivement parvenu à battre le record du plus haut saut en chute libre. Personne, avant lui, ne s’était élancé dans les airs depuis cette altitude. Et c’est parfaitement logique puisqu’un tel saut soumet le corps à des forces très puissantes, nous ne sommes effectivement pas faits à la base pour dépasser le mur du son. C’est donc après cinq années d’un entrainement particulièrement difficile que Felix est parvenu à réaliser cet incroyable record.

Le saut organisé par la mission Red Bull Stratos aura donc duré quatre minutes et vingt secondes. Comme en témoigne la vidéo qui suit, tout s’est évidemment très bien passé pour Felix et on retiendra finalement les paroles qu’il a prononcé avant de s’élancer de sa capsule : « Je sais que le monde entier est en train de regarder et j’aimerais que vous puissiez voir ce que je vois… Parfois, il faut monter très haut pour comprendre à quel point on est petit ». Et il faut bien l’avouer, ça donne plutôt juste.



Mots-clés vidéo