Red Dead Online : les microtransations sont de sortie, et elles ne font pas l’unanimité

Red Dead Redemption 2 a beau être très différent de GTA 5, il présente aussi beaucoup de similitudes avec son grand-frère. Rockstar a ainsi décidé de le pourvoir d’un mode multijoueur complet et ce dernier se trouve actuellement au cœur d’une vaste polémique.

Disponible en bêta depuis quelques semaines, Red Dead Online propose en effet des microtransactions depuis quelques jours.

Les cow-boys pressés peuvent ainsi verser des espèces sonnantes et trébuchantes à l’éditeur afin d’acquérir de l’or et de l’équipement.

Red Dead Online propose désormais des microtransactions

Mais voilà, l’arrivée de cette nouvelle fonction n’est pas vue d’un très bon œil par la communauté. Encore moins depuis que Forbes a fait fumer la machine à calculer.

En procédant à un relevé complet du catalogue de tous les marchands présents dans l’univers de Red Dead Online, nos confrères ont ainsi découvert qu’il fallait très exactement 2134 lingots d’or pour acquérir l’ensemble de leurs marchandises.

Seul problème, ces fameux lingots ne sont pas faciles à dénicher. Lors de la sortie du mode, il fallait en effet huit heures pour récupérer ne serait-ce qu’un seul lingot. Depuis le rééquilibrage de l’économie de RDO, cette durée est passée à deux heures, mais cela tout de même dire que vous aurez besoin de 4268 heures pour gagner assez pour acheter toutes les marchandises proposées par les commerçants.

Ce qui représente quelque chose comme 177 jours, 25 semaines ou 6 mois.

600 $ pour l’ensemble des catalogues des marchands

A moins de renoncer à son emploi et toute forme de vie sociale, le meilleur moyen de gagner suffisamment de lingots pour se faire plaisir sera donc de passer par ces fameuses microtransactions. Or justement, toujours selon Forbes, l’opération se monterait à environ 600 $.

Rockstar fait donc face à de nombreuses critiques, des critiques portant notamment sur l’équilibre des chances. Les armes les plus intéressantes et les plus destructrices sont hors de prix et elles nécessitent de nombreuses heures de jeu pour être débloquées.

En passant par ces microtransations, les joueurs les plus aisés risquent donc de prendre l’avantage sur les plus modestes.

Pour ne rien arranger, Red Dead Online n’est toujours pas disponible en version finale et il aurait été logique de voir Rockstar attendre la fin de la bêta pour intégrer sa boutique. L’éditeur n’a cependant pas souhaité perdre de temps et cela donne un peu l’impression qu’il cherche à tirer un maximum de profit de son titre.

Un titre qui lui a tout de même rapporté plus de 700 millions de dollars durant les trois premiers jours de sa commercialisation…