Red Dead Redemption 2 se dévoile un peu plus dans une nouvelle vidéo

Rockstar a respecté sa promesse et l’éditeur a ainsi mis en ligne hier une nouvelle vidéo pour Red Dead Redemption 2, son prochain titre. Très impressionnante visuellement, elle ne devrait pas vous laisser totalement indifférent et elle risque même de vous faire l’effet d’une énorme claque en travers du visage. De quoi démarrer la journée du bon pied.

Rockstar distille les informations concernant son prochain titre au compte-goutte et il s’est ainsi écoulé un peu plus de trois mois depuis que l’éditeur a annoncé le second report de Red Dead Redemption 2.

red-dead-redemption-2

Initialement prévu au printemps, ce dernier ne débarquera effectivement pas sur nos consoles avant le 26 octobre prochain.

Red Dead Redemption se paye une nouvelle vidéo

L’attente risque d’être longue, mais Rockstar compte bien nous aider à passer le temps et l’éditeur a ainsi mis en ligne hier une toute nouvelle vidéo du titre, la troisième depuis sa confirmation.

Red Dead Redemption 2 se déroulera comme chacun le sait en 1899 et donc plusieurs années avant les événements évoqués dans le premier titre. Le titre se focalisera sur la bande de Dutch van der Linde et donc sur le groupe dont faisait partie John Marston.

Suite à une série de plusieurs braquages, la bande finit par attirer l’attention des shérifs et des meilleurs chasseurs de prime du territoire. Il n’a alors d’autre choix que de s’enfoncer plus loin dans les terres pour leur échapper. Toutefois, des tensions vont rapidement apparaître au sein du groupe et menacer de le faire éclater.

Un nouveau volume qui nous en apprendra plus sur John Marston

Il faut tout de même rappeler que Red Dead Redemption 2 ne nous mettra pas dans la peau de John Marston. En réalité, nous incarnerons un autre personnage du nom d’Arthur Morgan, un personnage faisant lui aussi partie du gang de Dutch.

En outre, l’histoire du titre a bénéficié d’un soin tout particulier et Rockstar s’est ainsi assuré de respecter au mieux l’atmosphère de la fin du 19e siècle. On peut également remarquer une nouvelle fois que l’éditeur a beaucoup travaillé sur les particules et les effets de lumière afin de rendre son titre le plus réaliste possible. Le résultat est évidemment très impressionnant.