Sony Xperia i1 « Honami » : un rendu pour patienter

Si tout se passe bien, le Sony Xperia i1 « Honami » devrait être présenté à Paris le 4 juillet, soit jeudi prochain. C’est évidemment une bonne chose, surtout quand on sait que ce dernier est l’un des smartphones les plus attendus du moment. Razec, de son côté, a décidé de s’appuyer sur toutes les dernières rumeurs en date pour concevoir un concept aussi cohérent que possible, un concept qui met en avant la coque arrière du terminal, et son capteur. Le résultat est assez intéressant, même s’il se trouve aux antipodes de ce que nous avons pu voir récemment avec ces quelques clichés.

Pour rappel, et pour ceux qui auraient la flemme de cliquer sur le lien un peu plus haut, ces photos mettait en scène un smartphone très sobre, très discret, avec un objectif ridiculement petit et similaire à celui que l’on trouve sur l’iPhone 5. Razec, lui, ne l’entend vraisemblablement pas de cette oreille et il s’est ainsi amusé à coller un énorme objectif Carl Zeiss sur la coque arrière de son rendu, un objectif entouré d’une bague métallique et qui pourrait ainsi être extrait du terminal.

Rendu Sony Honami : une première image

Le Sony Honami, avec une énorme optique Carl Zeiss et un double Flash LED.

Etonnant ? Pas tant que ça puisqu’il est justement question que le Honami joue la carte de l’objectif interchangeable. Tout comme nos hybrides et nos réflex, les mobinautes auraient la possibilité d’investir dans des objectifs supplémentaires pour coller à toutes les situations, et à toutes les scènes. Une idée très séduisante puisque le cailloux parfait en toute occasion n’existe pas. En outre, avec un système tel que celui-ci, le Honami n’aurait aucun mal à se démarquer de ses concurrents, cette particularité pourrait même pousser les photographes, les vrais, à sortir leur carte bleue afin de remplacer leurs différents compacts. Après tout, le meilleur APN, c’est celui qui ne nous quitte jamais.

Sony Honami : un monstre de puissance, et un smartphone taillé comme un APN

En dehors du capteur, on trouve également un double Flash LED centré et intégré au milieu de la coque. Pas de micro, en revanche, et c’est bien dommage puisqu’un smartphone ne sert pas qu’à capturer des photos. Il peut également faire office de caméra d’appoint et c’est précisément pour cette raison que cette dimension ne doit pas être sous-estimée. Une belle image ne suffit pas lorsqu’on souhaite couvrir un évènement, interviewer une personnalité ou même faire la démo d’un produit.

Sinon, et bien histoire de vous rafraichir la mémoire, on peut rappeler que le Sony Honami devrait intégrer un écran de 5 pouces offrant une définition de type 1080p, un processeur Qualcomm Snapdragon 800 cadencé à 2.3 Ghz, un GPU Adreno 330, 2 Go de mémoire vive, 32 Go d’espace de stockage complétés par un port pour cartes micro SD, un capteur Exmor 2/3 de 20 mégapixels, le WiFi, le Bluetooth, le NFC, un amplificateur audio S-Master MX, deux hauts-parleurs et une batterie de 3.000 mAh. La coque, elle, devrait jouer la carte du carbone, du métal et du verre, avec un traitement IP55/58 similaire à celui du Xperia Z. Le Honami pourrait ainsi résister à la poussière et à l’eau.

Bref, sur le papier, on aurait un terminal d’exception et qui trouverait parfaitement sa place dans ma poche. Sony, si tu m’entends…

Via

Mots-clés conceptsony